Ramadan des célébrités : Aziz Bouderbala prend le temps de se ressourcer

Ramadan des célébrités : Aziz Bouderbala prend le temps de se ressourcer

Après plusieurs mois de labeur, voici venu pour Aziz Bouderbala le temps de se reposer. Il profite pleinement du mois sacré pour se ressourcer et jouir du plaisir de la convivialité familiale. Il s’occupe ainsi de sa petite famille comme à l’accoutumée et renforce ses liens avec ses proches.
«L’émission Al Kadam Addahabi arrivée à son terme, le vendredi 14 septembre, mes collègues et moi avions travaillé durement et intensément pendant les six mois de la durée de cette émission. Nos journées commençaient toujours à 9h et ne se terminaient qu’à 22h. Nous nous sommes donnés à fond pour inculquer à ces jeunes footballeurs notre savoir-faire», déclare Aziz Bouderbala. Cette star du ballon rond a été sollicitée par un club de football des Emirats Arabes Unis pour remplir la fonction de directeur technique, mais il a préféré ne pas s’investir dans cette nouvelle mission, pour des raisons familiales.  «Je ne voulais pas faire vivre à mes enfants l’instabilité. Je viens de recevoir aussi une proposition de mon club, le WAC, pour mon recrutement de nouveau au poste du directeur technique. Mais, pour des raisons de santé, je n’ai pas pu accepter», confie-t-il.
Donc, c’est le répit durant ce mois sacré, c’est mérité pleinement !
«Je suis du genre très matinal. Je commence ma journée après la prière d’Al Fajr.  Je reste éveillé pour emmener mes enfants à l’école. Une fois de retour à la maison, je m’offre deux heures de sommeil. Puis après, je commence mes activités professionnelles. L’après-midi, j’effectue des courses et ensuite je vais chercher mes enfants de l’écoles», indique Aziz Bouderbala.
Et d’ajouter, «Pendant le Ramadan, la table de la rupture du jeûne est copieusement garnie. Toute la famille se réunit autour de la table du f’tour… Je goûte à tout mais sans trop manger. De la harira ou de la hsoua, mais nécessairement du poisson. Ma famille et moi mangeons modérément, on n’est pas très gourmand», insiste-t-il.
Pour Aziz Bouderbala, l’ambiance du mois sacré offre le moment de retrouver la spiritualité, de se ressourcer et de s’approcher de Dieu, à travers le jeûne. «Durant ce mois de jeûne et de piété, je ne rate pas l’occasion d’aller chaque soir à la mosquée pour les tarawihs. Une fois chez moi, je prends un peu de temps pour lire le Coran. Le soir, je sors aussi pour voir mes amis et passer de bons moments avec eux en souvenir des bons vieux moments», confie Aziz Bouderbala.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *