Sabah Fakhri, le maître du chant

Sabah Fakhri, le maître du chant

Le chanteur syrien Sabah Fakhri appartient au cercle restreint des artistes orientaux. Il est admiré dans l’ensemble du monde arabe et  connu sous le nom d’ Abou Qaws. Né en 1933 à Alep en Syrie au sein d’une famille conservatrice, étudiant au conservatoire d’Alep d’abord, puis à Damas en 1948, Sabah Fakhri s’est imprégné durant de longues années de la grande tradition du chant arabe, auprès des maîtres de chant tels que Ali Darwich, Omar Batch ou Mohamed Rajab. Abou Qaws a commencé à chanter à la télévision syrienne  grâce au soutien du dirigeant nationaliste Fakhri Al –Barudi qui a qualifié sa voix comme magique.
 Sabah Fakhri s’est lancé pour son début dans les chansons traditionnelles et il a apporté au muwachahat une touche novatrice, en élargissant la formule du Takht classique (petite formation traditionnelle de chambre).  Il est apparu à la télévision en tant que comédien, chanteur dans des feuilletons tels que «Nagham El Ams» ou «Al Wadi Al Kabîr» , où il a donné la réplique à la grande chanteuse algérienne Warda, ces chansons ont largement contribué à sa popularité dans le monde arabe.
Sabah Fakhri est devenu célèbre auprès un large public en maîtrisant un répertoire très vaste incluant les grands poètes arabes classiques ou contemporains, tels que Abous Firas el Hamdani, Ibn Zeydoun ou Ibn Zuhr, c’est dans le style Alepin que ce grand ténor donne le meilleur de lui-même.
En 1978 , Sabah Fakhri a reçu la médaille d’or de la musique arabe de Damas et entré dans le Guinness Book of World Records pour avoir été le premier artiste à chanter sans escale, pendant dix heures en 1992.
 Maître du Tarab, il participé à de nombreux concerts
dans plusieurs pays arabes tel que le Festival de Fès des musiques sacrées, en interprétant les chansons des grands poètes mystiques des chants soufis.


Discographie de Sabah Fakhri

 
– Aalahila Lhila
– Abou El Zawalef – Al Ful Wal Yasmeen
– Al Ouzoubia
– Al Safi (1èr partie)
– Ala El Aqiq
– Habibati
– Kadak Al Miyass
– Khmrat El Hob
– Kol Lil Maliha
– Koudoud (3ème partie)
– Lelaky Lelaky
– Liaali
– Ma’azoofa
– Marhabtein
– Mawaweel
– Mawwal Allaili – Lail
-Men Khamrat El – Hob
– Qadduka Almayal
– Salamet Qalbak Ya Ghazaly
– Sibouni Ya Nass
– Tallu Hbaabna
– Wa Nabih Yama
– Ya Bahjat Errouh
-Ya Chadi Al Alhan
– Ya Lail Ya Ain
– Ya Mal Cham
– Ya Sarek El ibil
– Ya Tir Tiri
– Zaman Ya Zaman

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *