Saïd Naciri : L’humour au quotidien

Saïd Naciri : L’humour au quotidien

Saïd Naciri est né en 1960 et issu d’une famille casablancaise modeste. Saïd Naciri a étudié à l’Institut royal de formation des cadres de la jeunesse à Rabat puis il a quitté le Maroc pour continuer ses études supérieures aux États-Unis et en Belgique.
Il a obtenu son master en administration des affaires puis, il a occupé un poste de responsabilité dans l’une des plus importantes banques à la place. Dès 1988, le comédien Saïd Naciri a entamé une double carrière professionnelle et artistique. Son répertoire est riche de pièces de théâtre, de séries télévisées, de films, de spectacles, de shows, de spots publicitaires, ayant connu de grands succès. Grâce à ces œuvres, son nom est aujourd’hui connu au Maroc et en Europe . Au début de l’année 2000, Saïd a joué dans la pièce de théâtre avec sa pièce «Voleur mais honnête». Saïd Naciri a signé son premier one man show en 1992.
En 1988, Il a joué dans plusieurs spectacles considéré comme «Di Koko» ,«Le journal d’un chien», «Mes amis les ministres». Saïd Naciri a réalisé de nombreux téléfilms et talkshows pour la télévision marocaine. Parmi ces talkshows les plus réussis, on trouve la série «Ataja» diffusée en 2000 et «Aâlach lla» en 1999,  une émission télévisée diffusée chaque dimanche à la radio télévision marocaine, c’est une série de rencontres avec des personnalités, dont des acteurs et actrices nationaux et internationaux ainsi que différentes personnalités du show-biz. Les premiers site-com au Maroc les plus connus et qui ont séduit un large public durant le mois du Ramadan : «Ana O Khouya O M’ratou» qui est produit en 1998, «Ana ou Mrati ou Nsabi» en 1999, « Rbib» en 2004 et «Al Awni» en deux parties, la première partie est diffusée en 2005 et la deuxième en 2007. Cette série a été diffusée sur 2M avec la participation de Siham Assif, Raif, Amina Rachid.
En 1995, Saïd Naciri a créé sa première troupe de théâtre intitulée «Alternance». Il créa une première pièce «Oulad Eddarb». Durant la même année, Saïd Naciri est parti à la conquête d’Hollywood pour monter une pièce avec les grands comédiens égyptiens Saïd Saleh et Ahmed Bedir.
Côté cinéma, le grand humoriste a joué dans son premier long-métrage qui réuni entre l’humour et le drame et dont il est lui-même producteur. Ce film est intitulé «Ouled Derb». Il  est réalisé par Hassan Benjelloun. Il s’agit d’un miroir de la société marocaine, avec ses traditions ses contradictions, ses fantasmes et ses exigences. C’est l’histoire d’un avocat plus ou moins véreux happé par le gain, Maître Ramzi, fait fi de la morale. Il emploie un de ses amis d’enfance, Laârbi, un jeune homme de 36 ans, idéaliste, bon et généreux, Laârbi vit seul dans un quartier populaire où il a grandi, aimé et respecté par tous les voisins, grâce à son sens de l’humour…
Saïd Naciri a également joué dans le film  qui a connu un grand succès «Abdou chez les Almohads» et le film «Les Bandits», dont le scénario et la réalisation sont signés par lui-même.
Saïd Naciri est un homme de scène, humoriste de talent. Il est l’un des artistes marocains  qui réussissent à fidéliser un large public.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *