Saïda Fikri, la voix rebelle

Saïda Fikri, la voix rebelle

Saïda Fikri  est une chanteuse, auteure, compositeur et guitariste. Originaire de Casablanca, elle a été influencée  par le chant de  Joan Baez, Dolly Parton et Bob Dylan.
À l’âge de 8 ans, Saïda a commencé à jouer de la guitare, l’instrument qui l’accompagnera tout au long de sa carrière. Elle a composé sa première chanson à l’âge de 12 ans. Peu après, elle a étudié la musique au conservatoire de Casablanca. Les chansons de Saïda sont influencées par la musique rock, bleue, jazz, folk, pop, country et reggae.
Mais dans le mélange de ces divers courants on y décèle une note «orientale» subtile, des tonalités dont les traces incluent gnaoui, rai et chaabi, ainsi que les chants traditionnels berbères, andalous et classiques.  Saïda écrit ses paroles en dialecte maghrébin, en français, en arabe classique et en anglais. La fusion de rythmes cosmopolites a pour résultat un style unique en son genre. Saïda intègre les meilleures traditions musicales, sa musique ne ressemble à aucune autre dans le monde.
Les chansons de Saïda traitent les thèmes de la société marocaine. Son art  chargé d’émotions complexes et de messages sociaux, fait preuve d’un profond souci pour la détresse et la souffrance des peuples. Elle a chanté la misère, l’exploitation, l’exclusion, l’injustice contre la femme, la douleur de l’exile et la nostalgie. En 1994, elle a sorti son premier album intitulé «Nadmana».
Le répertoire de Saïda peut se diviser en deux parties sur le plan instrumental. D’une part les chansons telles que «Zmane Naga» et «Ait Mankhabbi» qui sont exécutées avec de nombreux instruments. Leurs cadences rapides et passionnantes incitent le public à se balancer au rythme et à la danse joyeuse.
d’autre part, Saïda maîtrise également le chant joué dans le style de Joan Baez ou de Joni Mitchell, en solo à la guitare, ou en duo accompagné d’un autre instrument acoustique.
Saïda a participé à plusieurs concerts et festivals au Maroc et en Europe. Le gouvernement belge l’a invitée à chanter en tant que représentante de la femme maghrébine moderne en 1998. Elle a chanté devant des dizaines de milliers de spectateurs sur la grande place de Bruxelles. Elle a chanté aussi sur scène au club Paradiso à Amsterdam.
En effet, Saïda a effectué des tournées musicales à travers le monde.  Aujourd’hui Saïda Fikri vit aux Etats-Unis, elle est mère de deux filles, Rania et Ghofrane. En 2006, elle a sorti son album intitulé «One World». Cet album est basé sur des thèmes d’amour et de paix dans le monde. Elle a sorti son huitième et dernier album  intitulé «Essilm».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *