Salim Cheikh, un vent de fraîcheur pour 2M

Salim Cheikh, un vent de fraîcheur pour 2M

A 35 ans, Salim Cheikh-Abdou, ce natif de Rabat, savoure avec dévouement et intégrité sa récente nomination au poste de directeur général de 2M, qui date du mardi
24 juin 2008, lors de la réunion du conseil d’administration de la société Soread-2M, présidée par Fayçal Laraichi, président-directeur général de Soread-2M. Trente cinq ans à peine, mais déjà une expérience riche et fructueuse. En juin 1990, il décroche son baccalauréat série Sciences mathématiques au lycée Moulay Youssef à Rabat. Il enchaîne avec un diplôme du cycle normal de l’Institut supérieur de commerce et d’administration des entreprises (I.S.C.A.E. Casablanca), option Marketing et Communication, en juin 1994. Il obtient un DESS Marketing de l’Université de Toulouse en France en juin 2000. Pour ceux qui l’ont côtoyé, Salim avait toujours été un élève brillant, un crac en mathématiques.
Entre 1998 et 2006, il est d’abord secrétaire général du Groupement des Annonceurs du Maroc, ensuite président de la commission marketing et communication au sein de la Chambre de commerce internationale, membre fondateur et ex-trésorier de l’OJD Maroc (organisme de contrôle des ventes de la presse nationale), membre fondateur du comité de mise en place de l’outil de mesure d’audience électronique de la TV et vice-président du CIAUMED (Centre interprofessionnel d’audimétrie médiatique).
De ses parents, il hérite les qualités, de tolérance intégrité et de pragmatisme. Sa riche expérience se forge également grâce aux nombreux stages et séminaires auxquels il a pu assister ou animer. En effet en octobre 2007, il est organisateur et animateur de la journée d’étude sur la déontologie publicitaire et autorégulation. Il assiste au séminaire : «Nouvelles technologies audiovisuelles et publicité» à Bruxelles en 2006. Il suit plusieurs formations, notamment ; «Unilever Communication Leadership», «Leadership for growth » à Johannesburg, «Brand communication workshop » à Bombay et un séminaire «Etudes de marché», à l’Institut supérieur de marketing de Paris. De mai 2000 à mai 2003, il est marketing manager Maghreb à Unilever.
De mai 2003 à décembre 2005, il est directeur marketing au  Fromagerie BEL Maroc.
Et c’est l’appel du cœur, car quelques mois après sa nomination à ce dernier poste, il décide de rentrer au pays. Depuis juin 2006, il est directeur général de la régie publicitaire du groupe SNRT. Salim Cheikh-Abbou est animé par un esprit de créativité, au niveau de la réorganisation et la mise à niveau. Ses réalisations au niveau de ce poste se résument en une transformation de l’ancien service autonome de publicité en une structure commerciale moderne, la conduite du changement (passage d’administration publique à société anonyme et intégration à la S.N.R.T.), la création de nouveaux départements (Marketing, Systèmes d’information et informatique, administration des ventes, planning, veille concurrentielle, cellule sports), le recrutement d’une nouvelle équipe (commercial, marketing, ingénieur S.I., marketing sportif), le redéploiement et formation des anciennes équipes S.A.P. aux techniques marketing, médiaplanning, commerciales et administration des ventes à Paris et à Casablanca, la mise à niveau des processus de gestion et rationalisation du fonctionnement de la régie, l’automatisation et informatisation de l’ensemble de l’activité de la régie (nouveau système d’information), la mise en place des logiciels d’exploitation des données de l’audimétrie et formation des équipes, du manuel de procédure, du contrôle interne et des descriptifs de postes, la signature et mise en œuvre d’un partenariat avec France Télévision Publicité (transfert de savoir-faire, conseil en stratégie commerciale et systèmes d’information), le repositionnement de l’image de la régie et de la SNRT auprès des agences publicitaires, des annonceurs et des partenaires institutionnels…
Le nouveau directeur de 2M, Salim Cheikh-Abbou, c’est aussi un amoureux de musique notamment le jazz, un grand lecteur . Son auteur préféré c’est Milan Kundéra. Pour ceux qui ne le connaissent pas, c’est l’auteur du fameux livre «L’insoutenable légèreté de l’être».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *