Samira El Beloui : «Mon secret de beauté, c’est de toujours sourire»

Samira El Beloui : «Mon secret de beauté, c’est de toujours sourire»



ALM dit: Salut Samira, quoi de neuf?
Samira El Beloui dit : Je prépare la nouvelle saison de «Sabahiate».

C’est pour quand cette nouvelle saison?
C’est pour le Ramadan. Nous avons déjà mis en boîte 2 semaines de «Sabahiate Ramadan».
Et donc, on va s’accorder le mois de juillet pour faire un petit break avant de reprendre de plus belle en août.

Je te poserais une question que tout le monde se pose. Quel est ton secret de beauté?
À vrai dire, mon seul secret, c’est de toujours sourire et d’avoir la joie de vivre. Je suis toujours de bonne foi et j’ai confiance dans les gens. Pour moi, tout le monde est bon et gentil jusqu’à preuve du contraire. C’est ma devise et c’est ce qui me fait garder le sourire.

Tu n’es pas intéressée par le cinéma?
Pour ne rien te cacher, ça me rôde en tête. Why not?       Seulement, je ne sais pas si j’arriverais à jouer un rôle une fois devant la caméra. Il va falloir que je teste ça. En attendant, je reste ouverte à toutes les propositions.

Et si tu devais être l’héroïne d’un film, tu jouerais quel rôle?
Ce sera un film historique et je jouerais le rôle d’une reine berbère du Maroc «Al Kahina». Je ne suis pas berbère, mais je viens de lire deux livres sur l’histoire de cette reine et ils m’ont beaucoup marqué. Et donc, si je devais jouer dans un film, je me mettrais volontiers dans la peau d’«Al Kahina».

Il paraît que tu es un Imade Ntifi au féminin. Confirmes-tu cela?
Non, pas du tout. Qui t’as raconté tout ça?

Je crois que ça vient du fait que vous avez présenté les mêmes émissions…
Oui, sur ce point, je suis d’accord. Mais, ce qu’il faut savoir, c’est que lui, il a choisi de devenir présentateur d’émissions de divertissement tandis que moi je me retrouve plus dans une émission telle que «Sabahiate». C’est vraiment ce que j’aime faire. Mais, tout comme Imade Ntifi qui a intégré 2M en tant que monteur, moi je l’ai intégré en tant que graphiste, je faisais de l’image de synthèse. En effet, j’étais de formation artistique venue tout droit de l’école des beaux-arts. Et mon truc c’était l’architecture d’intérieur. Un beau jour, on m’a demandé de présenter «Robayate» et c’est comme ça que ça a démarré. Mais aujourd’hui, avec «Sabahiate», je fais vraiment ce que j’aime.

Où passeras-tu tes vacances
cet été?
Je vais d’abord partir avec la grande famille à Lhawzia, avant de prendre l’avion avec ma petite famille pour l’étranger.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *