Simply Red, de la soul bien rousse

Fils d’un coiffeur de la banlieue ouvrière de Manchester, Mike Hucknall réussit à mettre un pied dans le monde musical en devenant DJ dans une boîte de nuit. Inscrit dans une école d’art, il crée son premier groupe, Frantic Elevator, à tendance punk. De 1979 à 1983, la bande publie quatre 45 tours. Progressivement, la tendance punk tourne à la soul noire américaine. La première version du titre «Holdong Back The Tears» en sera la preuve tangible.
En 1984, Mick Hucknall décide de changer le nom du groupe en Simply Red, référence à sa chevelure rousse. Leur style musical est influencé par des genres aussi divers que la pop, le rock, le jazz, le reggae et la blue-eyed soul. A cette même époque, Elektra-Wea leur fait signer un contrat. Le groupe sort alors son premier single labellisé, « Money’s Too Tight (to Mention) », une reprise des Valentine Brothers. Treizième des charts, ce succès ne laisse pourtant pas augurer le phénomène que deviendra «Picture Book» en 1985. Ce dernier passera, en effet, plus de deux ans à la tête des charts, sans pour autant atteindre la première place, puisqu’il culminera à la seconde place.
La première place sera attribuée à «Holding Back The Tears», que Simply Red a, entre temps, repris. Une fois un succès aussi phénoménal, il est assez difficile de rester au top. Simply Red redescend donc sur terre avec «Men And Women» en 1987. Il faut attendre deux ans et l’opus «A New Flame» pour que le groupe retrouve sa place de leader des charts. Numéro un, un peu partout dans le monde, le groupe doit surtout son succès à la reprise «If You Don’t Know Me By Now». Les ventes ne cessent de croître. Et elles ne risquent pas de baisser avec la sortie de «Star» en 1991. Ecoulé à plus de 10 millions d’exemplaires, l’album restera classé deux ans et demi dans le top 100 britannique. Mine d’or pour le groupe, il l’est surtout pour Mark Hucknall qui reçoit, grâce à l’opus, le prix du meilleur compositeur de chanson de l’année 1992 aux Ivor Novello Awards de Londres.
Trois ans plus tard, Simply Red, qui n’a conservé que Mark Hucknall et Fritz McIntyre de sa formation originel, sort «Life», un opus pour lequel il a eu recours à des instrumentalistes de hauts noms. Musiciens japonais, brésiliens et anglais, l’album regroupe des titres aux sons groove contemporains. En 1996, East-West, devenu leur label sort un best-of, regroupant deux nouveaux titres, dont «Angel» en duo avec les Fugees.
Après un énorme succès dans les années 80-90, Simply Red se fait aujourd’hui plus discret ne sortant que rarement de nouveaux albums. Malgré tout, en 2003, il sort «Home», qui inclut une nouvelle version de «You Make Me Feel Brand New». En 2005, Simply Red sort «Simplified», projet acoustique réunissant les morceaux les plus connus du groupe
 Un an plus tard, «Oh ! What A Girl !», le dernier et nouveau single du groupe arrive dans les bacs. L’album doit suivre en 2007. Au total, Simply Red  a vendu plus de quarante millions de disques en une décennie ! Un record que peu de groupes peuvent se vanter d’avoir réalisé.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *