Skhirat : Une plage pleine de charme

Skhirat : Une plage pleine de charme

Quel R’bati n’est pas venu un jour se baigner à la plage de Skhirat ? Cette petite station balnéaire située à seulement vingt kilomètres de la ville de Rabat est l’une des plus séduisantes de la côte Atlantique. Pour certains, cette petite cité représente le domaine réservé des fortunés. La plage de Skhirat qui s’étend sur une superficie de 1,5 kilomètres est très prisée tout l’été. On compte jusqu’à 1500 estivants par jour. Ce succès s’explique par la propreté de cette plage mais aussi par son climat privilégié, curieusement plus sec et plus ensoleillé que celui de la capitale.
Récemment, la plage de Skhirat a obtenu, le «Pavillon bleu», un label attribué par une ONG internationale , la Fondation de l’éducation environnementale (FEE) qui récompense chaque année les communes et les ports de plaisance qui mènent de façon permanente une politique en faveur d’un environnement balnéaire de qualité. Ainsi, ce site répond aux critères exigés en matière d’hygiène, de santé et de sécurité des baigneurs.
Par ailleurs, cette plage est très appréciée par les surfeurs. En effet, la vague de Skhirat-Plage est une onde creuse qui surprend, car elle peut doubler en taille en quelques secondes et se fermer très rapidement.  Le jet- ski est aussi un sport très prisé sur cette partie de la côte Atlantique.
En bordure de mer, un joli complexe hôtelier y fait refuge et a récemment été rénové afin de pouvoir offrir aux visiteurs un maximum de fraîcheur. Situé au bord de la plage de Skhirat, près de la Résidence Royale, l’Amphitride Palace offre une parfaite combinaison entre détente et affaires. A seulement 20 minutes de Rabat et du célèbre Royal Golf Dar Es Salam, l’hôtel est entouré de nombreux monuments et attractions touristiques. Les estivants pourront ainsi découvrir la ville de Rabat qui possède à l’instar de nombreux autres villes du Royaume une histoire très riche.
Phéniciens, Carthaginois, Romains, Almohades, Mérinides se sont succédé dans cette cité située en bordure de l’estuaire du Bou Regreg. La capitale du Royaume offre au visiteur nombre de flâneries aux abords de l’océan Atlantique.
Les nombreux édifices qu’elle renferme sont autant de témoignages qui en disent long sur son authenticité et Rabat arbore avec fierté ses atours dans le gotha des grandes cités impériales. Protégé par une enceinte reflétant l’art mérinide, le magnifique site de Chellah abrite de nombreux monuments arabo-islamiques ainsi que des vestiges romains.
Un détour s’impose pour admirer le Palais royal datant du XIXème siècle.
Au sud-est de la médina, le mausolée de Mohammed V vous attend ainsi que la célèbre Tour Hassan, le symbole de la ville. A ne pas manquer : la Casbah des Oudayas, impressionnante forteresse datant du XIIème siècle qui englobe des jardins de style andalou, un superbe musée des arts marocains et des petites maisons blanches et bleues. L’endroit est vraiment magique. Enfin, Rabat est aussi surnommée la ville des fleurs. Les nombreux palmiers jonchant la ville moderne, les jardins exotiques de Sidi Bouknadelle situés à 10 km au nord de la ville et la végétation luxuriante du site de Chellah réjouiront les amateurs de nature. Non loin, à près d’une trentaine de kilomètres, s’étale le Lac de Bourhaba.
Ce site constitue une réserve biologique naturelle importante du fait que l’on peut observer la migration en hiver de plus de 200 espèces d’oiseaux entre l’Europe et l’Afrique subsaharienne. Ces oiseaux migrateurs se composent essentiellement de milans noirs, de hiboux des marais ou encore de sarcelles marbrées.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *