Sortir

«Enfance et identité culturelle»

«Enfance et identité culturelle » est le thème d’une exposition artistique qui se tiendra en marge de la 11ème édition du Festival gnaoua et musiques du monde. Initiée par l’association Ambre Maroc et l’association Essaouira-Mogador, cette exposition permettra au public de découvrir plusieurs oeuvres (dessins et peintures) réalisées par des enfants relevant de cinq communes rurales de la province d’Essaouira. « Afin de cultiver leur identité culturelle, les enfants de cinq communes grâce au soutien de la Province d’Essaouira, ont été invités à dessiner et peindre leur région », expliquent les promoteurs de cette initiative. Assistés et supervisés par les artistes marocains Nawal Sekatt, Houssein Miloudi, Omar Bouragba, Mohamed Boustane et Ahmed El Hayani, ces enfants, conviés à matérialiser leurs origines, se sont exprimés sur leurs façons respectives de percevoir le monde qui les entoure. Le but étant de sensibiliser les enfants « à sauvegarder leur environnement et participer à un changement constructif », ajoute la même source, notant que dans le cadre de ARTour 2008, Ambre Maroc a saisi à nouveau l’occasion d’amener l’art entre les mains des enfants, de développer leur sens artistique et de les mettre en contact avec de grands artistes.

Jusqu’au 5 juillet à Essaouira en marge
du Festival gnaoua et musiques du monde


«La tête dans les étoiles»

Les hommes ont depuis toujours levé les yeux vers le ciel nocturne pour en déchiffrer les énigmes. Contempler, observer les étoiles et les planètes a de tout temps été un acte de curiosité, de passion, de foi, de poésie et aussi de science. Ainsi est née l’astronomie. Et pour mieux nous faire comprendre la nuit qui nous entoure, les scientifiques ont inventé un dispositif spécifique, le planétarium : c’est une salle de spectacle de type « cinéma » dont l’écran est un dôme de quelques mètres de diamètres ; elle est dédiée à la représentation du ciel étoilé grâce à un appareil de projection, le simulateur d’étoiles ou « planétaire », conçu pour projeter l’image de la voûte étoilée, des constellations, du mouvement des planètes dans le ciel…

Tanger du 10 juin au 12 juillet à la salle Becket


Exposition «Le Jardin Andalou»

La Fondation de Culture Islamique (FUNCI) de Madrid et la Fondation ONA du Maroc présentent l’exposition « Le Jardin Andalou ». Après le grand succès connu en Espagne et au Maroc, « Le Jardin Andalou » arrive à la capitale économique pour partager avec le public casablancais un voyage dans le temps à travers l’Espagne musulmane, une époque où l’art du jardinage était l’une des plus sublimes manifestations de la cohabitation entre les peuples et les cultures. « Le Jardin Andalou », conçue d’après un design innovateur et interactif, est constituée de panneaux explicatifs, de photos et d’illustrations, de maquettes hydrauliques, d’objets ethnographiques, de livres fac-similés traitant de médicine et de botanique anciennes.

Jusqu’au 23 août à la Villa des Arts de Casablanca

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *