Sortir

Le temps du Ramadan : Chroniques d’une rupture

Le temps du Ramadan : Chroniques d’une rupture est une exposition de Philippe Picquart. Cet artiste né à Paris, il voue une passion particulière pour les villes et notamment pour  les grandes métropoles. La période du Ramadan est pour le non musulman source de questions, d’étonnements, de découvertes. Elle est vécue comme une expérience culturelle unique. Le rythme journalier change, l’ambiance de la ville obéit à de nouvelles règles un mois durant. Notre regard extérieur voit les rues se vider de toute présence humaine dix minutes avant l’heure. Pour chacun le repère temporel devient le moment attendu de la rupture du jeûne. Le jeûne est total, on ne mange, ni ne boit du lever du soleil à son coucher.  Le repas rituel, appelé Ftour, réunit chaque jour toutes les familles marocaines pour un temps de partage. Plats identiques consommés au même moment, à la minute près.

Du 19 septembre au 18 octobre
à la galerie de l’Institut français de Rabat


Chœurs basques Errobi-Kanta

Créés en 1982, Errobi-Kanta sont des Chœurs Basques à quatre voix égales d’hommes qui ont peu à peu gravi les échelons de la qualité dans le chant a capella. Leur répertoire est composé en majeure partie d’œuvres en basque, mais il comporte aussi des mélodies italiennes, bulgares, slaves, espagnoles. Errobi-Kanta perpétue une tradition chorale typiquement basque : «l’Ochote» (ensemble de 8 chanteurs à quatre voix égales d’hommes chantant sans direction et sans partitions). Ils  peuvent également chanter en « quatuor », ce qui vaut dans sa dénomination plurielle : les Chœurs Basques « Errobi-Kanta» Cette association de chanteurs, ancrée dans la plus pure tradition bayonnaise, répète dans son club privé au quartier du Petit Bayonne pour maintenir la tradition basque en général et le chant en particulier.

Samedi 13 septembre
à 21h30 à la villa des arts
de Rabat



Les nuits du Ramadan

Célébrons ensemble le mois Sacré. L’alliance franco-marocaine, en partenariat avec la Direction régionale de la Culture des Doukkala Abda, s’associe aux festivités du mois du Ramadan en proposant 6 concerts gratuits en plein air sur les terrasses de la Citerne Portugaise au sein de la Cité Portugaise. Ces Nuits du Ramadan nous permettront d’accueillir un panel représentatif de la musique spirituelle traditionnelle du Maroc, un répertoire ancestral toujours porteur de modernité.

Les 12 et 13 septembre à l’IF d’El Jadida

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *