Souad Khouyi : « Je ne peux pas vivre sans théâtre »

Souad Khouyi : « Je ne peux pas vivre sans théâtre »

ALM : Quels sont vos nouveaux projets ?
Souad Khouyi : Je suis en train de terminer une pièce de théâtre  intitulée « Skoune El Massoul » écrite par Mohmed El Jem et réalisée par Abdellatif Dechraoui. Accompagnée du groupe du Théâtre national, j’ai joué aux côtés de Malika El Omari, Aziz Maouhoub, Nezha Regregui et autres. Actuellement nous sommes en train de répéter de la pièce afin de la jouer dans les villes du Maroc et elle sera prête après le mois de Ramadan. D’autre part, j’ai une proposition pour participer dans un film espagnol, mais je n’ai pas encore signé le contrat avec le réalisateur.

On vous retrouve toujours avec le même groupe. Est-ce que vous n’avez pas l’intention de travailler avec un autre?
Je me sens très à l’aise et je suis très fière de travailler avec le groupe du Théâtre national.  On a de bonnes relations et je respecte tous les membres de ce groupe. En plus, ils ont  réussi avec leurs expériences à s’imposer sur la scène du théâtre. Ils consacrent beaucoup d’efforts afin de donner le mieux du travail au spectateur marocain. J’ajoute, si j’aurais l’occasion de travailler en parallèle avec un autre groupe, et je vois que le rôle que je dois jouer me convient, je peux changer d’avis.

Parlez-nous un peu de votre parcours au théâtre ?
Après que j’ai décroché mon Bac. J’ai étudié le théâtre à l’Institut  national du théâtre à Rabat. En effet,  j’étais la première de ma promotion à avoir étudié la spécialité de la figuration. Après avoir terminé mes études, j’ai intégré le domaine professionnel avec mon groupe, avec lequel j’ai fait ma grande entrée dans cet art.

On vous trouve rarement dans les films de cinéma. Pourquoi cette absence ?
C’est rarement que je joue dans les films de cinéma. Car je n’ai pas de temps suffisant pour me consacrer à ce domaine. Vous savez, le groupe avec lequel je travaille, sort une pièce de théâtre par an. Et cela demande beaucoup de temps pour les tournées à travers le Royaume. J’ai joué mon premier rôle dans le film « Kasbah » puis « El Baht An Zawj Imraati », «Nancy Wa Wahch » et le dernier film « Kadaker Adil » de Mourad Zindine.
Je peux vous dire que le domaine du cinéma est un autre monde.  Et si j’aurais l’occasion de jouer un rôle, il faut qu’il me convient et qu’il soit compatible à mes compétences, et qu’il ajoute une autre valeur à mon expérience.
Il doit aussi donner aux spectateurs une nouvelle image positive de ma personne.

Que représente pour vous le théâtre?
Je ne peux pas vivre sans théâtre, c’est mon réflexe et le seul endroit où je ne peux pas sentir la routine. Et je me sens très à l’aise quand je suis sur scène.

Que représente l’été pour vous ? Et quelle est votre destination préférée pendant la période estivale ?
C’est vrai que l’été est la période des vacances et de repos chez certaines personnes, mais pour moi, c’est la période de travail et du tournage des films  pour les acteurs.
D’autre part, je dois consacrer assez de temps  pour mes deux enfants et de les faire sortir et voyager avec eux. En ce qui concerne, ma destination préférée pendant l’été, j’aime la ville d’Agadir, j’adore les villes du Nord surtout la ville de M’diq, ainsi que la ville de Marrakech. Aussi je voyage la plupart  du temps à l’étranger.

Quel est votre passe-temps ?
Je suis une personne qui aime beaucoup suivre les films, les téléfeuilletons. J’aime  lire les œuvres des poètes ainsi que les romans tels Barbara Starford, l’Algérienne Ahlam Mostaralmi et les auteurs marocains comme Mohamed Choukri et bien d’autres.

Quel est votre mot de la fin ?
Je remercie la presse écrite qui consacre suffisamment de temps aux acteurs et leurs œuvres.  Espérons produire de meilleures productions pour nos spectateurs. 

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *