Sur le web : Un web pour les enfants

Sur le web : Un web pour les enfants

Quand Internet se met au service de la cause des enfants disparus et mal traités, cela donne un excellent site Web : http://www.bouclier.org. «Le Bouclier est une association française créée en 1995 pour lutter contre les refus de considérer l´enfant comme personne. En effet, les droits de l´enfant restent, plus de 40 ans après la déclaration universelle, l´un des points les plus sombres du monde moderne. Victimes de maltraitance, de violences, d´exploitation économique ou sexuelle, du manque de nourriture et de soins, ils sont les oubliés de la croissance. Les lois dont se targuent élus et administrations sont peu, mal ou pas appliquées, rendant les situations plus cruelles encore.
Au-delà du caractère national de l’association, les responsables du site tendent à lui donner un caractère international. Ici, tous les moyens sont mis en oeuvre pour aider les internautes à adhérer activement à la cause des enfants. Le site comprend ainsi une bibliothèque riche est variée de pas moins de 117 livres qui traitent des différents aspects de cette problématique. En outre, le site contient une documentation juridique particulièrement riche : on y retrouve les grands textes, allant de la déclaration des droits de l’enfant aux différents textes juridiques nationaux. La partie « Dossiers » se propose de jeter la lumière sur les multiples manifestations des atteintes aux droits des enfants.
Principalement, sur le net. Les exemples sont légions : utilisation de la technologie peer to peer par les pédophiles, où aucun logiciel de partage de fichiers, par ailleurs bien utile, n´échappe au trafic de photos, mais surtout de vidéos pédophiles. Mais c’est bien la partie « Action » qui retient l’attention. Celle-ci se propose d’initier une campagne internationale contre les pédophiles. Le principe est simple : signaler un site, ou un serveur au responsable du «Bouclier». Car entraver l’action des pédophiles c’est protéger des enfants et assumer les responsabilités d’adultes. L’association engage des poursuites à l’encontre des sites en question. Une démarche n’est pas exempt de risque.
Au cours des derniers mois, plusieurs dizaines d’individus ont été interpellés en France en possession de documents pédophiles. Pour se justifier, ils ont indiqué « appartenir au «Bouclier» ou « informer Le Bouclier » via son site web. En tous cas, pas moins de 261 653 sites pédophiles ont été ainsi identifiés en 7 ans. À partir de la première plainte de Bernard Valadon, fondateur de l’association, en mai 1996, une équipe de professionnels du réseau s´est constituée afin d´évaluer l´importance du fait pédophile sur Internet et de déposer des plaintes. Le Bouclier se présente ainsi comme la première organisation de lutte contre les pédophiles.
Avec l´aide des internautes qui sont chaque jour plus nombreux et plus vigilants pour signaler les sites pédophiles qu´ils rencontrent, ce sont plusieurs dizaines de plaintes qui ont été déposées à ce jour et les responsables du site estiment que, malgré de nombreuses alertes, rien n´a bougé. Pire, l’association s’est heurtée à de véritables obstructions et mensonges dans ce qu´il convient de nommer le scandale de l´inaction de la puissance publique, en France comme ailleurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *