Syrie : les charmes du Ramadan

Syrie : les charmes du Ramadan

«Ramadan Karim» ! C’est en ces termes que les Syriennes et les Syriens accueillent leurs invités lors de ce moi sacré. Et c’est avec ces termes-là qu’ALM a été reçu à l’ambassade de la Syrie à Rabat. Rabâa Daoud, chargée des Affaires culturelles, parle à cette occasion des us et coutumes de son pays. «Vous savez, le Ramadan se passe en Syrie presque de la même manière que dans les autres pays musulmans. Toutefois, il y a une certaine touche particulière qui caractérise notre pays», dit-elle avec affection.  
L’architecture intérieure des lieux allie intelligemment décor marocain et art syrien. C’est ainsi que le grand salon marocain jouxte une salle à manger typiquement syrienne : une manière de dire que les deux cultures se rejoignent à merveille. Mois de sérénité et de spiritualité, le Ramadan est également une occasion de raffermir les liens familiaux en organisant des Ftours rassemblant l’ensemble des membres de la même famille. « En Syrie, nous tenons à rompre le jeûne en famille. Généralement, après la prière d’Al-Maghreb, on se met tous ensemble autour d’une table aussi variée qu’appétissante.
Après le Ftour, nous partons pour la prière d’Al-Icha et «Attarawih» et nous rendons visite à nos amis et voisins», précise Rabâa Daoud qui passe pour la première fois ce mois sacré au Maroc. Elle n’a pas encore fait connaissance avec les traditions ramadanesques marocaines, mais elle a d’ores et déjà une idée : « Au Maroc, je sais que c’est bel et bien la Harira qui trône sur les tables à l’heure de la rupture du jeûne. C’est une soupe connue à travers le monde!».
La cuisine syrienne est célèbre pour sa variété ainsi que pour les divers produits et mets composant sa table, notamment durant le Ramadan. En fait, les recettes syriennes sont appétissantes par leur couleur, leur présentation et leur multiplicité. Le «Hommos», purée de pois chiches au citron et à l’huile de sésame,
le «Baba Ghanouge», purée d’aubergines avec citron et huile, le «Mutabal», même préparation avec du yogourt en plus… ce sont là quelques recettes dont raffolent, d’une manière particulière, les Syriens durant ce mois-ci. Mais le plat le plus admiré reste sans conteste le «Borgol». À base de blé bouilli, séché, écrasé (genre semoule), cet ingrédient entre dans la composition de nombreuses préparations. A noter que le «Borgol» est également apprécié dans d’autres pays notamment la Jordanie et le Liban. Les fin connaisseurs de la cuisine syrienne savent que l’ont fait de la pâte du «Borgol» des boules creuses (ayant plus ou moins la taille d’une balle de tennis) et que l’on farce par la suite avec de la viande hachée, d’oignons et bien d’autres ingrédients.
«À titre d’exemple, il y a le «Tabouleh», une recette facile que l’on prépare avec du  «Borgol». Les ingrédients de ce plat comprennent également des tomates, du persil, de l’huile d’olive, un peu de jus de citron, de la laitue et même quelques feuilles de menthe », précise Rabâa Daoud qui a l’air d’être un vrai cordon bleu.
Et d’ajouter : « Il ne faut pas oublier que nous avons également une grande variété de soupes, de gâteaux et de boissons faits spécialement pour le Ramadan. Pour les gâteaux, notre cuisine compte plusieurs délices : «Kounafa», «Baklawa», «Kataifs», «Mabrouma »…S’agissant des boissons, nous avons «Kamar Eddine», «Tamar Hindi » et «Irq Souss »».
À l’instar des autres pays de la région du Moyen-Orient, la consommation des Syriens accorde une importance au riz. Figurant quotidiennement sur les tables, le riz entre en fait dans plusieurs préparations. Et qu’en est-il de la désormais célèbre Chawarma ? «Vous savez, à Damas, il y a des boulevards où l’on trouve une vingtaine de vendeurs de Chawarma, l’un à côté de l’autre. C’est dire le succès qu’a cette recette aussi bien en Syrie qu’au Maroc  », conclut Rabâa Daoud, le visage illuminé d’un beau sourire.

A lire aussi : Un Ramadan à l’iranienne 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *