Toujours fidèles à la patrie

Toujours fidèles à la patrie

Cette année, les Marocains résidant à l’étranger (MRE) sont nombreux à rentrer au pays et ce en dépit de la crise économique qui frappe les pays européens. Et pour preuve.Selon les chiffres dévoilés par la police des frontières, les postes frontières du Royaume ont enregistré depuis le début de l’opération Marhaba 2009 (15 juin – 15 septembre), une hausse de 24,6% au 12 juillet, soit 734.348 entrées et 137.198 véhicules. La majorité des MRE proviennent de France (270.902 personnes), d’Espagne (142.180 personnes), des Pays-bas (89.511 personnes), de Belgique (97.657 personnes), d’Allemagne (39.657 personnes) et d’Italie (51.824 personnes). Et comme à l’accoutumée, tous les dispositifs ont été mis en place pour les accompagner dans leur périple. L’importance de la communauté des MRE pour l’économie nationale n’est plus à démontrer. Durant la dernière décennie, les transferts de fonds des MRE ont enregistré une évolution spectaculaire. Ceux-ci sont passés de 20 milliards DH en 1998 à plus de 57 milliards en 2007. Mais depuis avril 2009, ces transferts ont connu une baisse bien qu’ils continuent de constituer la première source de devises pour le pays.Conscient du rôle capital de la communauté des MRE pour le développement du pays, le ministère chargé de la communauté marocaine résidant à l’étranger a élaboré une stratégie qui vise entre autre à promouvoir les investissements des MRE à travers la mise en place de moyens et de mécanismes susceptibles de favoriser l’émergence d’une nouvelle génération d’investisseurs marocains résidant à l’étranger. Cette stratégie vise également à mobiliser les compétences nationales émigrées pour le renforcement de l’intégration du Maroc dans l’économie du savoir.
Cette année, une série de mesures et d’initiatives ont été prises en faveur de la communauté des MRE.Parmi celles–ci figurent le lancement du programme d’appui aux services sociaux des consulats du Maroc à l’étranger, l’obtention d’une exonération de 85% pour le dédouanement des voitures des retraités, la prise en charge des frais du rapatriement des dépouilles des personnes défavorisées, la mise en place d’un système d’information et de gestion Intégrée des requêtes. Sur le plan culturel et éducatif, le département de Mohamed Ameur a lancé plusieurs actions en l’occurrence la réalisation de cinq centres culturels ( Bruxelles, Montréal, Barcelone, Paris et Tripoli). Par ailleurs, une convention a été signée avec le secrétariat d’Etat chargé de l’Artisanat afin de contribuer à la mise en œuvre des semaines culturelles et faire bénéficier les jeunes MRE des programmes de la formation professionnelle de ce département.A ceci s’ajoute la mise en œuvre d’un plan d’urgence d’enseignement de la langue arabe et de la culture marocaine à l’étranger.
Avec ses quelque 3.300.000 ressortissants, la communauté marocaine résidant à l’étranger représente plus de 10% de la population totale du pays.Celle-ci est fortement concentrée dans 4 pays de l’UE : la France, les Pays-Bas, la Belgique et l’Espagne qui regroupent à eux seuls plus de 70% de MRE.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *