Traditions : Aïd Al Fitr : Le retour aux origines

L’Aïd Al Fitr est une journée spéciale chez les familles marocaines. Cette fête de la fin du mois de Ramadan est l’occasion pour les Marocains d’effectuer un grand retour aux sources. Tôt le matin, les hommes portent leurs plus beaux vêtements et partent à la mosquée pour la prière de l’Aïd. Cette prière est effectuée soit dans une mosquée soit dans un m’ssalla permettant de rassembler plus de fidèles. La tradition veut que le fidèle prenne son petit-déjeuner avant de se rendre à la prière. Cette fête est également l’occasion de s’acquitter de l’aumône de la rupture du jeûne ou Zakat Al Fitr. Après la prière, les fidèles rendent visite à leurs proches et amis afin de présenter les vœux de l’Aïd. En effet, les visites familiales se succèdent pour souhaiter à l’ensemble des proches «Aïd Moubarak».
Attachement aux liens familiaux et à la religion sont ainsi de mise.
Tradition oblige, pour cette journée de fête, la famille doit être au grand complet. Parents, enfants et petits-enfants, tous se réunissent autour de la même table garnie d’une panoplie de «ch’hiwates», plus succulentes les unes que les autres, spécialement préparées pour célébrer cette fête religieuse dans une ambiance familiale et chaleureuse.
Tout un cérémonial, qui commence bien avant l’Aïd, accompagne cette fête. Les mères de famille mettent un point d’honneur à rendre leurs maisons propres et accueillantes, notamment en effectuant à l’avance le traditionnel grand ménage. Accueillir les nombreuses visites familiales si caractéristiques de cette fête religieuse doit se faire dans les règles de l’art.
Côté culinaire, la table du petit-déjeuner, elle, est particulièrement connue pour sa grande variété. Les mères de familles passent d’ailleurs plusieurs jours à confectionner une multitude de gâteaux marocains et de friandises qui doivent impérativement figurer sur la table pour accueillir les invités. Les délicieux petits gâteaux aux amandes et au miel ne font jamais défaut. Les petits plaisirs de la table sont ainsi méticuleusement préparés.
Par ailleurs, l’habit traditionnel est à l’honneur en cette journée festive. En effet, hommes et femmes font de plus en plus le choix de suivre la coutume et de porter caftans et djellabas durant cette journée de fête. Les couturiers sont d’ailleurs sollicités plusieurs semaines à l’avance pour confectionner différents modèles mariant tradition et modernité.
Les tout petits sont pour leur part habillés tout en neuf. C’est bien connu, Aïd Al Fitr est d’abord la fête des enfants. C’est l’occasion pour eux de mettre leurs plus beaux habits achetés à l’occasion par leurs parents qui, dès le milieu du Ramadan, prennent d’assaut les magasins et centres commerciaux. Parmi les traditions festives de l’Aïd Al Fitr, la distribution de cadeaux aux enfants tient également une place importante. L’après-midi, les parents accompagnent généralement leurs enfants au centre ville pour se promener et acheter des jouets ou des friandises.
Détente et sorties sont également au menu de cette journée de fête. Les boulevards, places et jardins sont en effet envahis par une foule de femmes, d’hommes et d’enfants. L’Aïd Al Fitr devient ainsi l’occasion idéale pour raviver les liens familiaux et amicaux.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *