PROMO ALM
PROMO ALM

Trains : bienvenue à bord

Le transport ferroviaire est l’un des plus privilégiés au Maroc. Censé procurer plus de confort et d’aisance durant le voyage par rapport aux autres modes de transport, le train répond-t-il réellement aux attentes des voyageurs ? « Pas du tout», répliqueront à la quasi-unanimité les internautes qui ont participé, massivement, au sondage hebdomadaire de « Aujourd’hui Le Maroc » (1805 votes).
En effet, 67,7% des intervenants pensent, tout simplement, que les trains au Maroc sont « inconfortables ». Et quand on parle de confort, cela englobe tout ce qui touche au confort physique, sonore, visuel, hygiénique, etc. Cependant, on se demande pourquoi cette frange importante a-t-elle été sans pitié pour les trains marocains.
Leur jugement s’explique, tout d’abord, par les prix pratiqués par l’ONCF. Ceux-ci représentent presque le double du prix pratiqué par divers moyens de transport (autocar, grand taxi, …). Cela dit, à prix élevé doit correspondre une prestation à la mesure du montant déboursé.  
Cependant, il semble que ce n’est pas le cas. Parfois l’on tombe sur un siège complètement déglingué. C’est rare mais pas impossible. Mais ça pourrait passer. Sur le plan sonore, les portes des compartiments, ou celles limitant tous les compartiments, de part et d’autres, d’un wagon, peuvent ne pas se fermer correctement. Le grincement des rails s’invite et devient plus familier. Là-dessus, on peut fermer les yeux.
Ça se corse un peu plus sur le plan de l’hygiène. Et pour ceux qui n’ont jamais été dans un train,
il ne faut chercher à utiliser les toilettes. Sauf en cas d’extrême nécessité. En effet, l’état nauséabond dans lequel se trouvent les WC des trains est rebutant. Notamment lorsque, après un besoin pressant, il n’y a pas une seule goutte d’eau dans le réservoir, pour se laver.
On pourra prétendre que les réservoirs peuvent se tarir en cours de route. Cela est d’autant plus étonnant que parfois même, au départ d’un terminus, c’est l’aridité totale dans les robinets. 
Quant à la propreté des lieux, celle-ci peut être au rendez-vous lors des départs à partir des terminus, c’est un fait indéniable. Ce qui fait défaut c’est, en fait, l’absence d’entretien lors du voyage. Conjugué au mauvais usage que nous faisons, nous autres marocains, des lieux sanitaires, c’est la totale.  Une autre raison devrait être invoquée par les mécontents du transport, celle de payer son ticket et devoir faire le voyage debout, dans le couloir. On a même vu des passagers avec un ticket de première classe partager le couloir avec ceux qui ont un ticket de deuxième classe. Cela s’appelle de la démocratie !
La récrimination faite par la majorité des internautes doit également être due au rapport qualité/prix des consommations vendues à bord. Un café à 7DH et des sandwichs, qui n’ont de sandwichs que le nom, à partir de 18DH, ce n’est plus un service mais un business fructueux.
Cependant, 27,9% des internautes sont satisfaits des trains marocains, estimant qu’ils sont confortables. « Rien à dire », doivent-ils penser. Ils n’ont rien à reprocher au transport ferroviaire et cela signifierait, peut-être, qu’ils ne sont pas de grands usagers du train. 
A la fin, 4,4% des internautes estiment que les trains au Maroc sont « très confortables ». À ceux-là on répond : « No comment ».
En somme, le train au Maroc a encore besoin de beaucoup d’efforts pour atteindre ses objectifs et satisfaire pleinement les besoins de ses usagers. Cela dit, il reste incontestablement le transport n°1 en termes de confort et de sécurité, avion non-compris, bien entendu.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *