Un fêlé à la télé

Un fêlé à la télé

Ismaïl Hijazi a été révélé récemment dans le petit écran grâce à l’émission «Dar wa décor». Aussi, et depuis quelques années les festivaliers de par le Maroc le connaissent très bien. Il a présenté divers artistes entre autres, Khaled, Shan Paul et Bibal son icône et qu’il accompagnera un jour en tournée partout dans le Maroc. Du naturel mêlé à un grain de folie, c’est ce qui fait le style de l’animateur Ismaïl Hijazi. Ce charismatique libanais, n’a de libanais que les parents et la nationalité. Son âme, sa mentalité, son mode de vie sont 100% marocains, avoue-t-il. Et pour cause, Ismaïl est venu s’installer au Maroc, une année après sa naissance, aussi insolite qu’elle puisse paraître, au Sierra Leone en 1970, en Guinée en plein Afrique Centrale. Le Maroc, pays où ses grands parents avaient des biens depuis les années quarante, deviendra rapidement sa patrie de cœur. Divorcé et père de deux enfants Hussain et Adam, 9 et 12 ans, il est aujourd’hui en pleine démarche pour en acquérir la nationalité marocaine. Ismail Hijazi a fait ses débuts en tant que danseur de Breakdance. Il remporte plusieurs fois le championnat du Maroc. Il pratique aussi du surf depuis 22 ans. Mais c’est par hasard qu’il intègre le monde de l’animation, en remplaçant en 1997 lors d’une compétition de surf un animateur qui avait perdu sa voix. C’est ainsi qu’il débute son apprentissage sur le tas. Il laisse tomber le travail dans le restaurant de son père, et les études pour faire ce qu’il aime : le surf et la breakdance. Il anime les compétitions voguant, chaque été, de ville en ville, de plage en plage, toujours avec le sourire même sous le soleil brûlant, avant de rencontrer le succès porté par l’amour du peuple et du public.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *