Un orchestre allemand reprend le répertoire gnaoui

Un orchestre allemand reprend le répertoire gnaoui

Essaouira sera en transe. La douzième édition du Festival Gnaoua Musiques du monde aura lieu du 25 au 28 juin. Figurent au menu, plusieurs concerts et résidences d’artistes qui réuniront des maâlems gnaouis et des artistes  de jazz et world.
Le bal s’ouvrira avec le concert de Maâlem Mahmoud Guinea. Il jouera au côté du Français, trompettiste et batteur de jazz de renom, Stéphane Belmondo. Aussi 4 résidences d’artistes organisées dans le cadre du Festival seront couronnées par des concerts fusion exceptionnels.
La plus marquante est celle des 25 musiciens du prestigieux orchestre allemand de la WDR qui reprendront le répertoire gnaoui dans un concert monumental aux côtés du Maâlem Hamid El Kasri et du roi du raï Khaled. Autre résidence d’artiste tout aussi détonante réunira le Maâlem Kouyou avec la célèbre troupe Congo Nation et son leader Donald Harrison.
Entre autres, la rencontre du Maâlem Abderrahim Benthami, le joueur de ribab Foulane et le Trio Amrat Hussain ne déroge également pas à la règle de la programmation du festival : mêler l’originalité à l’authenticité. Plusieurs groupes et artistes invités feront également les titres de cette édition : le groupe américain de funk et de hip hop, Arrested Development, donnera un concert éminemment festif, ou encore la troupe Sidi Ali Lasmar Stambali qui mettra en avant le patrimoine des Gnaoua de Tunisie dans toute sa grandeur. La célèbre griotte malienne, Babani Kone, avec sa voix chaude et sa présence sur scène enchantera les amateurs de musique africaine dans sa plus pure tradition.
Afoxé Loni, la troupe de musique brésilienne basée à Berlin dont la musique s’inspire du répertoire de la religion Candomblé reproduisant les rites purificateurs, figure également parmi les groupes invités. La scène musicale marocaine, dans toute sa diversité, sera également au cœur de la programmation du festival.
Les artistes mythiques de la chanson marocaine, tels que Nass El Ghiwane, Hamid Bouchnak, ou encore ceux de la nouvelle génération, tels que Blue Mogador, Mazagan, DJ Unes ou DJ Hak’x, enflammeront les 9 scènes du Festival dans des concerts mémorables. Et comme à chaque édition du Festival Gnaoua Musiques du monde, le charme de l’ancienne Mogador opérera avec plus d’une trentaine de concerts au programme. «Saha koyo!» comme disent les gnaoua.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *