Une éducation plurilingue pour tous le 25 septembre

Une éducation plurilingue pour tous le 25 septembre

Une occasion à ne pas rater le samedi 25 septembre. À l’occasion de la 2ème année de la Fête des langues, une trentaine de langues et différents dialectes seront proposés au public gratuitement à l’Institut Cervantès de Casablanca. À l’origine de cette initiative, les Instituts culturels espagnol, français, italien, le British Council, le Goethe Institut, l’Association culturelle italienne Dante Alighieri de Casablanca, et ce, en partenariat avec l’Institut royal de la culture amazighe, le Centre culturel russe de Rabat ainsi que de nombreux consulats et ambassades. En effet, le public aura l’occasion d’assister à des cours d’initiation de 20 minutes. «Les cours sont ludiques et interactifs, ils reposent sur une approche des spécificités culturelles», annoncent les organisateurs de cet événement. Des cours pour enfants seront également proposés à cette occasion. Parmi ces langues données en apprentissage, on cite outre les langues universelles, le coréen, le danois, le finnois, le malais malinke, l’ourdou ainsi que la langue des signes. Une manière de fédérer les institutions de toutes les origines nationales qui œuvrent pour la reconnaissance et l’apprentissage des langues. Selon la même source, «la Fête des langues vise à encourager l’éducation plurilingue. Elle met en valeur l’offre d’apprentissage linguistique dispensée par des professionnels de l’enseignement ». Outre l’apprentissage des langues, le programme de cette journée comprend également l’organisation de plusieurs activités culturelles. Parmi lesquelles on cite des animations, du théâtre, des ateliers et des spectacles pour adultes et enfants. Côté théâtre, une représentation théâtrale intitulée «La farce de l’homme qui a volé» sera donnée à partir de 16h30 par la troupe «Teatr Daha Wassa» (Ici et maintenant en amazigh). Cette troupe est née de la rencontre de jeunes artistes venant d’horizons différents lors d’un atelier de l’Institut supérieur d’art dramatique et d’animation culturelle (ISADAC).
La représentation théâtrale est une courte pièce pour deux personnages : un jeune homme et un vieillard. La fantaisie, le désir, l’amitié, la liberté, sont des valeurs présentes dans cette œuvre du dramaturge espagnol Alfonso Zurro. Acteur et metteur en scène, Alfonso Zurro a travaillé tant dans le domaine du théâtre indépendant que dans le théâtre institutionnel et privé. Il a abordé des genres aussi divers que l’opéra, l’opérette, le théâtre populaire, le théâtre pour enfants et le théâtre classique. Au menu également, le programme «Jongler avec les mots». Il s’agit d’une rencontre pour promouvoir la diversité culturelle et les échanges culturels à Casablanca. Et pour joindre la réflexion à l’animation, une table ronde sur «Le Maroc et la diversité des langues» sera animée par des écrivains, des artistes et des opérateurs culturels de la place.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *