Une jeune fille écrouée pour le meurtre de son compagnon

Depuis le rez-de-chaussée, les gendarmes de Saint-Maixent ont tout entendu de la dispute fatale. «Reste ici. Ne me quitte pas !», lance Olivia à son copain Howard dans la nuit de vendredi à samedi.
Les gendarmes parviennent à se faire ouvrir la porte bloquée par un digicode. Et puis, plus rien. Le silence. Il est 1h 55 du matin. Quand les militaires arrivent dans l’appartement de la place du Marché un jeune homme de 20 ans est à terre, une plaie sanglante au niveau du cœur. À côté, sa copine est prostrée. L’arrivée rapide des secours n’y changera rien. Howard Bevot, originaire de Melle, succombe à un coup de couteau asséné en plein cœur. Lundi matin, sa copine, Olivia, 16 ans, a été mise en examen pour meurtre à Poitiers et écrouée dans le quartier des mineurs de la prison d’Angoulême. La jeune fille assure que le couteau s’est enfoncé par accident. Mais, pour le parquet de Poitiers, l’enchaînement des faits «paraît plus proche du meurtre». «Au départ, il y a eu une soirée arrosée. Un couple était invité. Ils ont bu de la vodka et du pastis, sauf Olivia», explique François Casassus-Builhé, procureur adjoint. «Une dispute a éclaté quand l’autre jeune fille a commencé à raconter comment ça se passait avec ses ex. Son petit ami a alors giflé Olivia. On ne comprend pas bien pourquoi. Il y a eu dispute. Le couple invité est reparti. La dispute a repris entre Olivia et Howard qui était très ami avec l’autre garçon». L’adolescente part alors dans la salle de bains où elle entreprend de se scarifier les bras avec un couteau de cuisine. Une mutilation qu’elle aurait coutume de pratiquer pour évacuer les fortes contrariétés lors de ses crises d’hystérie. Quand elle comprend qu’Howard va quitter l’appartement, elle se rue vers l’entrée, le couteau de cuisine toujours en main. «Elle explique que c’est une mauvaise habitude. Son copain qui travaille dans la restauration a la même. Elle dit qu’elle s’est mise devant la porte pour l’empêcher de sortir, il voulait prendre sa voiture alors qu’il avait bu. Elle dit qu’il s’est appuyé contre elle et qu’elle a senti la lame s’enfoncer». Elle appelle les pompiers juste avant que les gendarmes ne déboulent dans l’appartement. Le jeune couple qui se connaissait depuis deux ans s’était formé il y a six mois. Ils avaient emménagé au début du mois dans cet appartement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *