Une jeune militante née

Une jeune militante née

Très impliquée et soucieuse de l’avenir de son pays d’origine, Yasmine Abdelfadel est une marocaine des plus engagées. Du haut de ses 19 ans, elle est étudiante en sciences politiques à l’Université Concordia. Ainsi, cette jeune Marocaine ,établie au Canada depuis 9 ans, a très tôt développé un esprit associatif et s’est engagée dans plusieurs activités dans ce sens. Cet engouement lui a valu le prix du Lieutnant-Gouverneur du Québec en 2006. Aussi, très attachée au Maroc et soucieuse du développement de son pays, elle a intégré, en 2007, l’association «Pour un Maroc meilleur» (PMM). Cet organisme basé au Québec regroupe des jeunes étudiants et professionnels marocains qui ont décidé de mettre sur pied une unité à but humanitaire pour lutter contre l’analphabétisme et le décrochage scolaire dans les régions les plus éloignées et démunies du Maroc.
«Le Maroc, tel qu’il est conduit actuellement ne peut que connaître un essor et un développement à l’image de son rayonnement historique. Je peux vous garantir que les Marocains là où ils se trouvent ne ménagent aucun effort pour l’édification d’un Maroc meilleur et conjuguent leurs apports pour l’épanouissement de leur cher pays. Le Maroc, compte tenu de sa stabilité et de son dynamisme observé et applaudi, ne peut que devenir un acteur clé et incontournable dans tous les domaines, tant sur le plan régional que sur le plan international», précise Yasmine qui aujourd’hui est secrétaire générale de l’association PPM. Parallèlement, elle occupe le poste de vice-présidente des affaires politiques au sein du Congrès maghrébin au Québec (CMQ). Mais également, celui de présidente de l’Association des Libéraux de l’Université Concordia et elle siège à titre de membre de la commission politique du Parti liberal du Canada. Un amour pour la sphère politique qui lui vient de son engagement social. «Mon engouement politique est inné. L’intérêt que j’ai toujours manifesté au monde associatif m’a poussé à prêter attention à tout débat qui traite de la vie publique. C’est ainsi que j’ai pris conscience de l’importance de la politique comme voie salutaire à la concrétisation de mes rêves d’un monde meilleur. C’est ainsi que je me trouve impliquée au sein du système politique canadien en étant une militante du Parti libéral du Canada et en y occupant des postes de responsabilités», explique t-elle. Très impliquée à ce niveau, elle caresse le rêve de faire partie, un jour, du staff politique du Québec pour être au service de la société québécoise en général, et marocaine et maghrébine en particulier.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *