Vagabondage sur le web-Été 2004 : Peer to peer : la culture pour tous

Vagabondage sur le web-Été 2004 : Peer to peer : la culture pour tous

Peer to peer est une technologie qui a donné naissance à de nombreux logiciels de partage de fichiers. Ces derniers permettent aux internautes connectés de partager de la musique et des films à volonté, en continu, et sans payer le moindre sou. Voilà qui, depuis plusieurs mois, déstabilise sérieusement les majors de l’industrie du disque en Occident. Ces derniers se sont fixé comme objectif l’achèvement de tous les services d’échange, par tous les moyens, y compris la justice. Motif de la croisade : ces logiciels seraient responsables de la spectaculaire baisse des ventes de CD qui frappe les marchés européens et nord-américains. Mais que signifie au juste le peer to peer ? Ce terme a commencé à envahir les médias suite à la Saga Napster. Techniquement, ce terme veut dire que des ordinateurs échangent des informations sur un pied d’égalité. Ce qui n’a pas été toujours le cas en informatique de réseau.
Le modèle client/serveur a longtemps dominé la toile. Ici, les utilisateurs sont attachés au serveur par réseau au travers d’un logiciel : on pose une question ( une requête) et on attend la réponse.
Le premier service utilisant un réseau peer-to-peer fut la célèbre ICQ. Crée, en juillet 1996, le logiciel de chat se répandit comme une traîné de poudre. ICQ a ensuite été imité avec AOL messenger, Netscape messenger, Yahoo messenger, MSN messenger, etc. juste après, Napster fit son appartion. Développé par trois étudiants américains dans un petit garage, il est sans doute le plus connu des systèmes peer-to-peer. Il permet de partager les fichiers MP3 stockés sur un pc avec des millions d’utilisateurs connectés au réseau. Mais le service fut rapidement neutralisé par la justice.
Immédiatement des dizaines d’émules se sont développés, perpétuant ainsi le mythe du partage démocratique de la culture entre les millions d’internautes.
À la tête de ces logiciels de la nouvelle génération post-napster, on retrouve KaZaA Media Desktop, disponible sur http://download.kazaa. com/kmd.exe. KaZaA est une communauté dont les membres peuvent partager des fichiers multimédia (de l’audio, de la vidéo, des images et des documents) les uns avec les autres. Dans le même sillage, KaZaA Lite est disponible sur http://home. hccnet.nl/h.edskes/pc/bazar/kazaalite/klitekpp210f.exe. Ce logiciel est une version légèrement modifiée du très populaire KaZaA Media Desktop et contient des logiciels espions. Les deux programmes sont semblables, avec des fonctions et une apparence pratiquement identiques. La différence principale est que KaZaA Lite a été modifié afin qu’il ne contienne aucun logiciel espion, contrairement au programme d’origine. Enfin, il y’a Diet Kazaa, http://www.dietk. com/download/DietK%202.0%20RC2.zip. Ce logiciel très bien pensé est clairement l’un des meilleurs compagnons de Kazaa. Il remplit plusieurs fonctions, toutes aisément réglables grâce à un panneau de contrôle extrêmement clair : désactivation et blocage des bandeaux de publicité et des spywares, optimisation des réglages internes de Kazaa, amélioration des recherches, et accélération des téléchargements… Arrive ensuite eMule, http://heanet.dl.sourceforge.net/sourceforge/emule/eMule0.29b-Installer.exe. eMule est un client de partage de fichier qui est basé sur le réseau eDonkey2000 mais qui offre plus de fonctions que le client standard. Il ouvre la possibilité de partager n’importe quel type de fichier (Mp3, JPeG, Avi, Zip, Exe,…). Plus raffiné, eMulePlus,http://cesnet.dl.sourceforge.net/sourceforge/emuleplus/eMulePlus-1f.Installer.exe est une version améliorée de eMule. Il offre plus de possibilités en intégrant un petit serveur http permettant d’administrer les téléchargements à distance.Autre logiciel puissant, le IMesh, http://download.imesh. com/files/iMeshV4.exe, il se présente comme une nouvelle manière d’effectuer des recherches sur le Net, en partageant des infos directement de bureau à bureau plutôt que par serveur. Comme ses semblables, iMesh permet de partager toute sorte de fichier : multimédia, photo, logiciel, des fichiers source, des devoirs,… Les outils de iMesh ont une technologie innovante en attente d’être brevetée, qui marque la fin des liens brisés, des téléchargements lents et des sites FTP désorganisés. Pour les pros, WinMX, http://www.esseerre.it /winmx331.exe WinMX est un programme pour le partage de fichiers comme aucun autre. Il permet de relier simultanément à beaucoup de réseaux établis basés sur le protocole de Napster. Ceci signifie plus d’utilisateurs et plus de résultats de recherche que d’autres programmes de partage.
WinMX supporte également n’importe quel type de fichier, vous permettant l’accès à un assortiment divers des fichiers partagés aussi bien que les fichiers MP3 habituels. Enfin, signalons BearShare,http://download.bearshare.com/BSINSTALL.exe. Ce programme est construit sur la technologie de Gnutella. Il fournit une interface simple et facile à employer combinée avec un moteur puissant de raccordement et de recherche qui permet la recherche de milliers de fichiers avec des extensions différentes.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *