24 Heures du Mans : Le sacre de Porsche !

24 Heures du Mans : Le sacre de Porsche !

Il s’agit ici de la 18e victoire de Porsche aux 24 heures du Mans. En 2015, le trio Nico Hülkenberg (Allemagne), Earl Bamber (Nouvelle-Zélande) et Nick Tandy (Grande-Bretagne), qui conduisait la numéro 19, était arrivé en tête.

Depuis samedi minuit le duel Porsche et Toyota pour la course des 24 heures du Mans s’était intensifié mais personne n’aurait imaginé pareil dénouement ! Avant le dernier tour, Toyota semblait finaliser en tête, mais c’est alors que leur prototype s’est arrêté en plein circuit. Un tour plus tard c’est donc la voiture numéro 2, la Porsche 919 Hybrid de Romain Dumas (Français), Neel Jani (Suisse) et Marc Lieb (Allemand) qui terminent en tête devant plus de 263.000 spectateurs qui ont assisté à l’événement.

C’est le même trio qui avait remporté au Brésil en 2014 la première victoire du prototype de 662 chevaux. Il s’agit ici de la 18e victoire de Porsche aux 24 heures du Mans. En 2015, le trio Nico Hülkenberg (Allemagne), Earl Bamber (Nouvelle-Zélande) et Nick Tandy (Grande-Bretagne), qui conduisait la numéro 19, était arrivé en tête, offrant à Porsche sa première victoire depuis 17 ans, depuis le 14 juin 1970 lorsque Hans Herrmann et Richard Attwood l’ont remporté à bord de la 917 KH Coupé.

Porsche-24-Heures-du-Mans-2

La Porsche numéro 1, 919 Hybride conduite par Timo Bernhard (Allemand), Brendon Hartley (Nouvelle- Zélande) et Mark Webber (Australien), a dû, après un arrêt prolongé pour réparation dans la nuit, se battre pour finir à la 13ème place du classement. Porsche remporte donc au Mans un total de 71 points pour la catégorie constructeur au FIA World Endurance Championship (WEC). Le constructeur Porsche devance ainsi ses concurrents de 127 points devant Audi (95) et Toyota (79). Dans la catégorie pilote Dumas, Jani et Lieb ont maintenant 94 points au total et sont donc en tête avec 39 points d’avance.

Toyota n’a pas eu de chance…
Toyota-PorscheA 15 minutes de la fin de course des 24 Heures du Mans, tout le monde donnait Toyota, avec sa bellissime TS050, pour gagnant. Seulement voilà, c’est la Porsche 919 Hybrid numéro 2 qui a fini par arriver en première place du podium, célébrant ainsi la 17ème victoire de la marque allemande à cette course mythique ! Mais que s’est-il passé donc ?
Après que Toyota eut pris de court Porsche et Audi, en enchaînant les tours de la course en tête du peloton tout en consommant le moins,  c’est à seulement 3 tours de l’arrivée qu’un coup de sort incroyable allait frapper cruellement Toyota. La japonaise a eu un problème mécanique en plein milieu de piste. Elle parviendra tout de même jusqu’à la ligne d’arrivée sans être officiellement classée. Toyota, qui convoitait une victoire aux 24 Heures du Mans depuis plus de 30 ans, a essuyé ainsi sa plus dure défaite ! La marque japonaise était tellement proche de la victoire !
Pour leur part, les Audi R18 étaient en proie à de nombreuses avaries techniques durant la nuit de la course.
En LMP2, c’est Alpine qui signe la victoire aux 24 Heures du Mans et en LMGTE Pro. De son côté, la Ford GT gagne la bataille face à Ferrari.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *