24 Heures du Mans : Le triplé d Audi

24 Heures du Mans : Le triplé d Audi

En plus de signer un triplé, Audi a réussi à imposer un véhicule  hybride pour la première fois de l’histoire des 24 Heures du Mans. Dans la catégorie des prototypes, la domination de la marque aux anneaux était incontestable lors de cette 8ème édition. A trois heures de l’arrivée, les quatre Audi R18 menaient la course jusqu’à ce que l’une des Lola-Toyota, qui ont résisté pendant la nuit, vienne s’intercaler entre les deux Audi diesel et a, ainsi, décroché la 4ème position. Pilotée par le même trio qui s’est imposé l’année dernière dans la course d’endurance la plus célèbre, composé d’André Lotterer, de Benoît Tréluyer et de Marcel Fässler, l’Audi R18 e-tron quattro monte sur la plus haute marche du podium. La seconde place a également été décrochée par l’Audi R18 hybride alors que la R18 ultra est montée sur la dernière marche du podium. Après l’abandon de Toyota, les pilotes d’Audi se sont livré une bataille jusqu’au dernier moment et qui a permis à la N°1 de remporter la victoire.
Dans l’autre plateau de prototypes, c’est la HPD (Starworks Motorsport) de Ryan Dalziel, Tom Kimber-Smith et Vicente Potolicchio qui s’est imposée. Dans la catégorie Grand Tourisme Endurance (GTE) Pro, Gianmaria Bruni, Giancarlo Fisichella (l’ancien pilote de F1) et Toni Vilander ont décroché la victoire au volant d’une Ferrari 458 AF Corse alors qu’en GTE Am (pour les amateurs) c’est la Corvette (Larbre Compétition) de Pedro Lamy, Patrick Bornhauser et Julien Canal qui s’est imposée.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *