2ème Challenge Startupper de l’Année : Total donne un bon coup de carburant aux projets africains

2ème Challenge Startupper de l’Année : Total donne un bon coup de carburant  aux projets africains

Cette deuxième édition est marquée par l’attribution d’un label «Coup de cœur féminin» par pays, pour soutenir les femmes entrepreneurs.

Le Challenge Startupper de l’Année est de retour. Après une première édition réussie en 2015 dans plus de 30 pays d’Afrique, Total relance cette compétition dans près de 40 pays du continent. Cette deuxième édition est marquée, selon les initiateurs, par l’attribution d’un label «Coup de cœur féminin» par pays, pour soutenir les femmes entrepreneurs.

A propos de la compétition, les organisateurs précisent : «Le Challenge Startupper de l’Année par Total 2018-2019 soutiendra et récompensera, comme lors de la première édition, de jeunes entrepreneurs locaux, ayant un projet ou une entreprise créée depuis moins de 2 ans, quel que soit le secteur d’activité». En détail, un jury local composé d’experts Total, de personnes issues du monde des startups, de responsables d’entreprises et d’acteurs locaux de la vie sociétale, sélectionnera, dans chaque pays africain participant, trois gagnants. Selon la même source, les projets seront évalués au regard de trois critères. Il s’agit du caractère innovant de ces projets, de leur impact social et sociétal, ainsi que leur faisabilité et potentiel de développement.

Après quoi, chaque gagnant remportera le label de «Startupper de l’Année par Total» et pourra bénéficier d’une aide matérielle, d’un accompagnement professionnel et d’une campagne de communication pour donner de la visibilité à son projet. «Un grand jury se réunira dans un second temps pour sélectionner trois «Grands Gagnants» pour le continent, parmi les vainqueurs de chaque pays», détaillent les organisateurs.

Pour information, les inscriptions sont, selon la même source, accessibles directement en ligne sur le site : http://startupper.total.com/. Les candidats auront jusqu’au 13 novembre pour remplir leur dossier de candidature. Pour rappel, lors de la première édition au Maroc, Total Maroc avait récompensé trois jeunes créateurs d’entreprise, à savoir Omar Kadiri pour le projet LIK, Omar Tantaoui El Araki pour le projet «Allo Oustad» et Amine Dehbaoui pour le projet «Flextick».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *