300 gazelles sillonneront le désert marocain

300 gazelles sillonneront le désert marocain

Lundi 18 mars 2013, après les dernières vérifications techniques, le coup d’envoi de la 23ème édition du Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc a été donné de la plage du Mazagan Beach & Golf Resort. Cette course 100% féminine rassemblera cette année quelque 150 équipages, soit 300 participantes.
La nouveauté cette année serait le fait que, pour la première fois de l’histoire du Rallye, le départ s’est fait en deux temps, un premier, habituel, en France et un deuxième au Maroc, à la nouvelle station balnéaire Mazagan Resort. Cette édition regroupera 23 nationalités différentes. Elles sont originaires du Nigéria, de l’Indonésie, du Yémen, du Vietnam, de la Pologne, de la Suisse, du Gabon ou encore de la Libye ou autres, elles vivront toute l’aventure du «Rallye Aïcha des Gazelles» dans le grand sud marocain allant d’Arfoud où le départ sera effectué juqu’à Essaouira où la course prendra fin 30 mars 2013. «Le Maroc est un pays riche en beaux paysages. Nous nous engageons à promouvoir cette destination et c’est l’image d’un Maroc ouvert, sécurisé et tolérant que ces femmes apporteront avec elles dans leurs pays respectifs», déclare, non sans fierté, Dominique Serra, organisatrice du concours depuis 2001.
«Ce rallye ne prévoir aucune limite d’âge, il suffit d’avoir son permis et donc 18 ans pour y participer. Cette année, nous avons une participante âgée de 69 ans. C’est dire que le vrai critère de participation demeure la détermination», souligne Dominique Serra. Le Rallye Aicha des Gazelles ne contient en effet aucune notion de «vitesse et danger», il développe une vision originale de la compétition automobile dans la mesure où il est basé sur une navigation à l’ancienne. C’est-à-dire, boussole et carte et uniquement en hors-piste. Tout GPS est interdit. «Ces participantes peuvent concourir aux commandes d’un 4×4, d’un Crossover, d’un Quad, d’un camion, d’une moto, une compétition sans vitesse dans le respect des populations locales et de l’environnement», note l’organisatrice du rallye.
La plus jeune des participantes à ce rallye est Benthany Hamilton, une surfeuse américaine de 22 ans. Cette jeune femme au parcours particulier, et qui fera équipe avec la médaillée d’or aux jeux X-Games, Chrissie Beavis, est un vrai exemple de détermination et de courage. Elle a eu le bras dévoré par un requin l’ayant attaqué quand elle surfait, Benthaly Hamilton n’a pas eu de réticence à retrouver ses activités de surf un mois après l’accident. Parmi les Marocaines s’étant engagées dans cette course l’on retrouve Sahar Kaddioui, médecin gynécologue, qui fera équipage avec la Française Hélène Laurichesse, gynécologue également. Ces deux praticiennes, amoureuses d’aventure et bénévoles dans des associations médicales, participent au rallye dans un objectif de promouvoir l’action de l’Association d’aide médicale au développement entre l’Auvergne et le Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *