3ème rencontre du Club Argus Maroc: VO et F.R.E examinés à la loupe

3ème rencontre du Club Argus Maroc: VO et F.R.E examinés à la loupe

La demande de VO auprès des professionnels de l’automobile se concentre sur des véhicules à moins de 100.000 dirhams, donc il faut adapter ses offres et son stock à celle-ci.

Le Club Argus Maroc vient d’organiser à Casablanca sa troisième réunion cette année. Elle s’est focalisée essentiellement sur le marché de l’occasion. Regroupant les professionnels et les experts du secteur automobile, le but est d’échanger, partager et progresser. Autrement dit, faire en sorte que le business du VO ( voitures d’occasion ) soit plus structuré, plus rentable et surtout apporter plus de sécurité au consommateur final.

Cette fois, la thématique choisie pour cette rencontre était d’une importance telle qu’elle a fédéré quasiment l’ensemble des parties inhérentes aux VO. La thématique «sources d’approvisionnement VO, crédit occasion, valeurs vénales des véhicules, e-commerce, pricing, vendeurs VO/recrutement, ventes aux marchands, labels VO, …» a réuni plus de 80 personnes issues de différentes activités du secteur de l’automobile. Il s’agit en l’occurrence des importateurs, des assureurs, des loueurs, des experts, des sociétés de LLD, des garagistes, des journalistes spécialisés, des professionnels du Remarketing VO et autres.

L’événement est co-organisé avec notre confrère Autonews avec le soutien de Cirano, 1er garantisseur VO et VN au Maroc, ainsi que Dekra, leader incontesté de l’expertise et contrôle technique au Maroc. La lumière a été jetée sur les VO à petits prix et les F.R.E (Frais de remise en état).

Durant cet événement, des chiffres clés ont été retenus sur le VO, notamment ceux concernant le prix moyen de la voiture d’occasion et qui a été évalué à 83.000 DH avec un âge moyen de 6 ans (77.000 DH pour l’annonce d’un particulier vs 98.000 DH pour l’annonce d’un professionnel). Aussi, le prix moyen varie d’un site généraliste (77.000 DH) tel qu’Avito à un site spécialisé (179.000 DH) comme VoitureAuMaroc.

Les VO inférieurs à 100.000 DH se concentrent sur les sites d’annonces généralistes vu qu’ils représentent 73% de leurs offres (vs 34% sur un site spécialiste). Les véhicules de plus de 8 ans sont majoritairement dominants avec une répartition énergétique de 57% Essence Vs 43% Diesel. Les autres données apportées lors de cette rencontre soulignent que la Région Casa-Rabat représente à elle seule 53% de l’offre en véhicules d’occasion. Par ailleurs, les F.R.E représentent 10% du prix de vente sur des véhicules à petit prix laissant une marge nette proche de 15%.

Durant la table ronde sur les VO à petit prix, il a été confirmé que 90% des particuliers préfèrent acheter à la «Maison» (Importateur ou concessionnaire). Les critères principaux de cette orientation sont la sécurité, la confiance et la garantie. Le marché VO est arrivé à un degré de maturité de la demande où l’offre se doit d’être portée par les acteurs de la commercialisation automobile avec ces nouveaux critères. Pour 2017, le VO a toute sa place dans l’écosystème automobile vu qu’il booste les ventes du neuf, fidélise le client à la marque et au SAV, et fait consommer de nouveaux produits d’assurance et de crédit adaptés.

La demande de VO auprès des professionnels de l’automobile se concentre sur des véhicules à moins de 100.000 dirhams, donc il faut adapter ses offres et son stock à celle-ci. Les acteurs doivent être également capables de proposer des VO pour tous les budgets et constitue toutes les configurations. Les témoignages des participants ont confirmé que ce business VO est rentable et un levier de croissance.

Les experts ont insisté sur l’importance de la maîtrise des F.R.E, gage de la réussite d’une revente. Le professionnel peut ainsi disposer d’un large choix de solutions «Pièces» pour optimiser ses frais en fonction du VO (Origine, Adaptable, Réemploi). Certains importateurs se doivent de respecter un label constructeur durant la remise en état afin d’offrir à l’acheteur un VO de qualité à l’image de sa marque. Ce type de véhicule d’occasion participera à la maîtrise de la valeur résiduelle par l’importateur, sujet stratégique pour tous les constructeurs. Le particulier confirme son intention de payer plus cher un VO distribué par la «Maison» vu qu’il est contrôlé, labélisé et garanti.

La remise en état du véhicule englobe aussi la préparation esthétique qui est un gage de qualité visuel essentiel pour l’acheteur. Un véhicule exposé propre rime avec sécurité, garantie, qualité et «comme neuf».

L’aspect esthétique joue un rôle important dans l’achat d’un véhicule que cela soit au showroom, sur l’annonce Internet (photos de qualité).

A l’issue de cette rencontre du «Club Argus Maroc», les participants ont été unanimes quant à l’importance de l’implication de toutes les parties pour asseoir une bonne opération commerciale au bout de laquelle client et vendeur seront tous deux satisfaits.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *