500 miles d’Indianapolis : Alonso stoppé dès les qualifications

500 miles d’Indianapolis : Alonso stoppé dès les qualifications

Fernando Alonso rêvait d’entrer dans l’histoire du sport automobile en remportant les 500 miles d’Indianapolis dans une semaine, mais l’Espagnol suivra la course devant sa télévision, après son retentissant échec en qualifications dimanche.

Le visage fermé et le regard caché par d’imposantes lunettes de soleil, il a quitté le paddock lentement dans une voiturette de golf. On était bien loin du tour d’honneur espéré pour célébrer un exploit rarissime, la Triple couronne du sport automobile réalisée une seule fois jusque-là par le Britannique Graham Hill, vainqueur du Grand Prix de Monaco, des 24 Heures du Mans et des 500 miles d’Indianapolis.

Alonso, 37 ans, va devoir attendre au moins encore un an avant d’ajouter à ses victoires à Monaco en F1 (2006, 2007) et au Mans en endurance (2018) un sacre à «Indy», temple de l’IndyCar. Le double champion du monde de F1 est l’un des trois pilotes, sur les 36 inscrits, à être resté sur le carreau pour une épreuve, limitée pour raisons de sécurité à 33 voitures. Un affront pour l’un des meilleurs pilotes de l’histoire malgré e soutien financier et la puissance de McLaren.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *