A l’occasion de la Marche Verte: Le Raid Tanja-Lagouira commémore la fête nationale

A l’occasion de la Marche Verte: Le Raid Tanja-Lagouira commémore la fête nationale

Le coup d’envoi de la 10è édition du Raid automobile Tanja-Lagouira a été donné, vendredi à Bab Sebta,  par le gouverneur de la préfecture de M’Diq Fnideq, Hassan Bouya.

Cette manifestation qui se poursuit jusqu’au 6 novembre et qui connaît la participation d’une trentaine de véhicules, et d’une soixantaine de participants dont une dizaine de Français, s’inscrit dans le cadre de la commémoration du 41è anniversaire de la glorieuse Marche Verte.

Organisé par l’Association Nord-Sud Action (Association marocaine pour la communication, le développement socio-économique et l’incitation à l’investissement), en coordination avec d’autres associations humanitaires des provinces du Sud, sous le signe de l’amitié, la solidarité, la découverte et l’investissement, ce périple propose aux participants de sillonner le Maroc avec l’objectif de faire connaître les provinces du Sud aux concitoyens du nord et aux hommes d’affaires étrangers, en vue d’encourager l’investissement.

A ce propos, le président du Raid, Omar El Alaoui Balrhiti, a déclaré que cette manifestation offre l’occasion aux participants marocains et étrangers de découvrir les provinces du Sud avec toutes leurs richesses et leurs potentialités d’investissement.

«La plupart des participants à cette édition cherchent à avoir des idées claires sur les possibilités d’investissement dans les régions du Sud surtout à Dakhla», a affirmé M. El Alaoui Balrhiti.

Au-delà de la dimension économique et professionnelle, cette manifestation revêt aussi un volet social et humanitaire.

«Parallèlement aux activités économiques, nous allons procéder, le long du parcours, à des actions humanitaires, notamment à la création d’activités commerciales au profit des personnes à besoins spécifiques et à la distribution des médicaments et des appareils médicaux aux personnes malades», a-t-il ajouté.

Pour M. El Alaoui Balrhiti, ce raid est une occasion pour confirmer les valeurs du patriotisme et de l’unité nationale territoriale du Royaume.

«Quand on arrive à l’étape de Laâyoune, on rentre en fanfare, on fait vraiment beaucoup de bruit à l’entrée de Laâyoune et Dakhla. C’est aussi parmi les objectifs du raid» a-t-il conclu.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *