Accord européen pour rendre obligatoire l’équipement des véhicules de dispositifs de sécurité avancés

Accord européen pour rendre  obligatoire l’équipement des véhicules de dispositifs de sécurité avancés

Les institutions de l’Union européenne (UE) sont parvenues mardi à un accord tendant à rendre obligatoire l’équipement des véhicules européens de dispositifs de sécurité avancés.

En vertu de cet accord politique provisoire concernant la révision du règlement sur la sécurité générale des véhicules à moteur, de nouvelles technologies de sécurité visant à protéger les passagers, les piétons et les cyclistes deviendront obligatoires sur les véhicules européens, à partir de 2022.

Il s’agit de doter l’ensemble des véhicules (voitures, camionnettes, camions et autobus) d’équipements permettant, entre autres, la surveillance de la somnolence et de l’attention du conducteur, l’avertissement avancé de distraction de ce dernier, la détection en marche arrière, ou encore un enregistreur de données d’accident, l’adaptation intelligente de la vitesse ou un système avancé de freinage d’urgence.

Les nouvelles technologies actuellement sur le marché peuvent contribuer à réduire le nombre des décès et des blessures résultant d’accidents de la route, dont 90 % sont imputables à des erreurs humaines, selon les estimations de l’exécutif européen qui a préposé en mai 2018 de rendre obligatoires certaines mesures assurant la sécurité des véhicules.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *