Adil Bennani : «Nous tablons sur une croissance de 5% pour 2019»

Adil Bennani : «Nous tablons sur une croissance de 5% pour 2019»

Trois questions à Adil Bennani, président de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (Aivam)

ALM : Une année 2018 qui se termine avec un record de ventes, quels enseignements en tirer ?

Adil Bennani : L’objectif de cette conférence de presse c’est d’annoncer les résultats de l’année 2018 pour le secteur de la distribution automobile. L’année 2018 a enregistré un record de ventes avec plus de 177.300 véhicules et une croissance de plus de 5%, ce qui est en ligne avec le taux de croissance moyen des 5 dernières années. Les enseignements à tirer de cette évolution constituent en une croissance qui ne se limite pas seulement au top 10 du marché puisque les autres marques ont connu une dynamique meilleure que la moyenne. Cette croissance ne se limite pas non plus aux 4 plus grandes villes du Royaume qui représentent 75% de la demande. C’est-à-dire que la croissance existe dans les autres villes du Royaume. Ce qui est à retenir aussi, c’est que la croissance enregistrée n’est pas tirée que par les véhicules de tourisme, elle l’est également par les véhicules utilitaires. C’est un bon signe pour notre économie. Enfin sur la partie comportement du consommateur, les choses n’ont pas vraiment changé à part le fait que le prix moyen du véhicule acquis a augmenté d’environ 10% passant d’un peu plus de 200.000 dirhams à plus de 220.000 dirhams.

Quelles sont les perspectives de l’Aivam pour 2019 en termes de croissance ?

Nous sommes dans une année 2019 où l’économie nationale va croître et nous devrions accompagner cette croissance. Nous tablons sur une croissance de 5% pour 2019.

Vous avez parlé de l’immatriculation des véhicules à travers la plate-forme «Assiaqa Card». Pouvez-vous nous en dire plus ?

En effet, c’est un grand projet sur lequel nous avons travaillé il y a deux ans et demi dont l’objectif est de faciliter le processus d’immatriculation pour nos concitoyens. Le projet a démarré aujourd’hui, il y a 15.000 dossiers qui sont déjà passés par cette plate-forme. Il est dans sa première phase, ce qui nous permet d’enregistrer les dossiers à partir de nos concessions. S’en suivra une phase 2 puis une phase 3. L’objectif in fine est de pouvoir faire sortir un véhicule avec sa plaque d’immatriculation définitive une heure après vous être présenté dans une concession. Pour l’instantanéité de cette opération, elle sera pour 2020. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *