Alfa Romeo 8C Spider : L’une des divas du salon genevois

Alfa Romeo 8C Spider : L’une des divas du salon genevois

Identité et héritage sportifs obligent, ce n’est pas une limousine qui coiffe la gamme d’Alfa Romeo, mais bien un coupé GT : le 8C Competizione. Un bolide à hautes performances, vendu à environ 150.000 euros et qui aura désormais droit à une déclinaison roadster. Celle-ci, rebaptisée 8C Spider sera présentée en avant-première mondiale dans quelques jours au Salon de Genève (du 6 au 16 mars 2008).
Sur le plan esthétique, on ne peut que s’extasier face à sa robe élégante et d’un classicisme de plus en plus rare. Comme le coupé dont il dérive, ce cabriolet reprend une ligne extérieure héritant, au plus profond, des gênes sportifs d’Alfa Romeo. En témoigne sa face avant et sa fameuse calandre piquée en bec d’aigle. Les écopes latérales, les quatre sorties d’échappement ou encore les grandes roues de 20 pouces parachèvent le cachet sportif de cette Alfa.
Dans la pure tradition du spider Alfa, cette découvrable ne cède pas aveuglément au toit rigide escamotable, mais tient à conserver ce qui a fait tout le charme des cabriolets d’antan : la capote en toile. Bien évidemment, cette capote est constituée de plusieurs couches de toiles superposées, histoire d’assurer une meilleure protection contre les intempéries et les nuisances, sonores ou pas.
Mécaniquement, le 4,7 litres V8 du coupé est reconduit sans surprises, ni modifications. Un bloc qui délivre toujours 450 chevaux et transmet ses 480 Nm de couple via une boîte automatisée à six rapports. En revanche, on retiendra que les ingénieurs et techniciens se sont attelés à peaufiner l’aspect aérodynamique du Spider 8C. Normal, car c’est aspect est primordial sur tout véhicule, dont les occupants sont directement assujettis au vent et aux remous d’air à grande vitesse.
Techniquement toujours, ce cabriolet de grand tourisme pourra compter sur l’efficacité de son châssis en acier et la légéreté de sa coque en fibre de carbone, ainsi que ses freins en carbo-céramique, développés et usinés par Brembo.
De quoi largement justifier un tarif légèrement plus corsé que celui de la 8C Competizione. Quoiqu’il en soit, les – heureux et chanceux – futurs acheteurs de l’Alfa 8C Spider devront faire vite, puisque celle-ci (comme le coupé dont elle dérive) ne sera fabriquée qu’à 500 exemplaires dans le monde. Eh oui, cette Alfa fait partie des belles italiennes qui savent comment se faire désirer…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *