Alfa Romeo : Dopée par la Giulietta

Alfa Romeo : Dopée par la Giulietta

Bien qu’Alfa Romeo est encore loin de coiffer l’ensemble des labels premium au Maroc, les responsables de Fiat Group Automobiles Maroc (FGAM) peuvent déjà exulter : tous les indices sont au vert pour laisser croire que 2011 sera une année historique pour la marque au «Biscione». Les premiers résultats sont plus que révélateurs… En effet et selon les statistiques de ventes recueillies par l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (Aivam), il s’est vendu précisément 50 véhicules badgés Alfa Romeo sur les deux premiers mois de l’année en cours. Un volume qui correspond à une croissance de 85,19% par rapport à la même période en 2010, durant laquelle la marque n’avait vendu que 27 véhicules. Derrière cette belle envolée commerciale, un seul modèle: la Giulietta. Cette dernière est tellement très demandée auprès des acheteurs marocains, qu’elle a réussi à se faire une place de choix dans son segment. Ainsi, avec 35 unités vendues entre le premier janvier et le 28 février derniers, la Giulietta compte autant d’adeptes en 2011 que la BMW Série 1 et un peu plus que l’Audi A3 !
On est bien loin de la carrière en demi-teinte de sa devancière, la 147, longtemps confinée à un second rôle parmi les compactes premium. Il faut dire aussi que la Giulietta n’a rien à envier à ses deux principales rivales germaniques, si ce n’est l’absence d’une boîte automatique. Une carence temporaire qui est en passe d’être comblée, puisque la compacte d’Alfa recevra, à son tour, l’excellente transmission automatique TCT (à double embrayage) dont profite déjà la MiTo. Et justement, cette dernière est l’autre cheval de bataille de la marque qui mise toujours sur son cachet sportif, jeune et branché. Pour rappel, plus de 80 exemplaires de cette citadine avaient été livrés au Maroc l’an dernier, ce qui est une prouesse pour une automobile à trois portes et proposée à plus de 210.000 DH. Sous un angle marketing, l’analyse devient encore plus pertinente, faisant que les chiffres d’Alfa Romeo au Maroc sont tout simplement prodigieux à plus d’un titre. D’abord, parce que cette marque est toujours dans une phase de construction d’image, celle du label (grand public) chic et sportif du Groupe Fiat. Ensuite et surtout, parce que la gamme actuelle ne compte que trois modèles (MiTo, Giulietta et 159), au moment où celles de la concurrence allemande en comptent plus que 10 ! Enfin, pour comprendre le potentiel de la marque au Maroc, il faudrait juste s’imaginer ce que pourraient devenir ses livraisons dans quelques années, lorsque son mix/produits s’étoffera considérablement. Outre la gamme actuelle, sont au programme : les nouvelles générations de coupés (GT et Brera) et de roadsters (Spider), la future remplaçante de la 169 (la Giulia), ainsi qu’un SUV, le premier de la marque, dont on ignore s’il conservera le nom de «Kamal», soit celui du concept car qui l’avait préfiguré il y a quelques années. Le meilleur est à venir, donc.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *