Alfa Romeo et Lancia : deux italiennes sur la Corniche

Alfa Romeo et Lancia : deux italiennes sur la Corniche

Sans aucun doute, les marques Alfa Romeo et Lancia ont plus que jamais du potentiel au Maroc. Par leur design et surtout leur héritage chargé de palmarès sportifs, les deux marques BCBG de Fiat Group Automobiles Maroc (FGAM) sont, l’une comme l’autre, une alternative de choix aux voitures allemandes frappées d’un logo premium.
Cela, bien que leurs volumes de vente (réunis) en 2009 n’ont pas dépassé les 250 unités sur tout le réseau de la filiale marocaine de FGA. C’est insuffisant, bien inférieur à la concurrence (suédoise comprise) et probablement en deçà des attentes de la maison-mère, basée à Turin. On notera à ce niveau qu’Alfa Romeo, précisément, avait difficilement démarré l’année 2009, faute du constructeur dont la production avait été arrêtée du fait de la crise financière mondiale. FGAM était en rupture de stock pour ce qui est d’Alfa. Mais il n’en demeure pas moins qu’avec 159 belles à couper le souffle et une MiTo, dont on dira que «tout le monde en parle», les livraisons d’Alfa, comme celles de Lancia, auraient pu être un peu plus conséquentes l’an dernier. Ce qui est sûr et rassurant, c’est que les responsables de FGAM en sont conscients, puisqu’ils ont décidé d’apporter plus de «visibilité» à ces deux labels. Comment ? En installant une exposition temporaire ayant, comme on dit, pignon sur rue. Et pas n’importe laquelle puisqu’il s’agit de l’artère la plus «show-off», la Corniche de Casablanca.
Une belle avenue qui, non seulement voit passer régulièrement des bolides d’exemption, mais reste incontournable pour les balades par temps clément. Un haut lieu pour une clientèle de tout bord, mais en particulier celle de l’automobile haut de gamme. Inutile de rappeler que les endroits les plus branchés et les plus courtisés par la jeune bourgeoisie casablancaise sont situés sur la Corniche.
Investi en location, cet espace d’environ 300 m2 a été habillé de matériaux nobles et résistants, créant ainsi l’illusion d’un vrai showroom permanent. «C’est d’abord un showroom d’image, mais nous escomptons bien qu’il générera des ventes directes», a déclaré à ALM Youssef Touhami, le directeur marketing de FGAM. On ne saurait le contredire, d’autant plus que cette expo-vente reste ouverte tous les jours de la semaine, jusqu’à 21 heures, voire minuit durant les vendredi et samedi. Reste à voir si «Corniche Expo», telle qu’elle a été baptisée, sera prolongée au-delà de trois mois. Ce serait tant dommage de ne pas y découvrir en avant-première nationale l’une des plus grandes vedettes du Salon Auto-Expo, l’Alfa Romeo Giulietta.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *