Alfa Romeo MiTo : Des gènes bourgeois dans un petit corps sportif

Alfa Romeo MiTo : Des gènes bourgeois dans un petit corps sportif

C’est devant un important parterre de journalistes venus des quatre coins du monde que les hauts responsables du groupe Fiat Auto Spa ont dévoilé la MiTo. Il s’agit du septième modèle dans la gamme actuelle d’Alfa Romeo. Un élargissement nivelé vers le bas, puisque la MiTo constituera désormais un ticket d’entrée, non pas à la marque, mais plutôt à son offre de coupés. En attestent les mensurations de l’auto qui dépassent tout juste le seuil des 4 mètres de long (4,06 m précisément), sur 1,72 m de largeur pour une hauteur inférieure à 1,45 m.
Du reste, c’est la ligne extérieure de la MiTo qui la range dans le clan des Alfa sportives. D’abord, une architecture de coupé, aussi compact soit-il. Ensuite et surtout des éléments et atours fortement inspirés de la plus élitiste des Alfa, la 8C Competizione. C’est le cas des  vitres latérales dépourvues d’encadrement, le design des projecteurs et des feux ou encore, le traitement inférieur du bouclier avant. Et pour ceux que l’appellation MiTo intrigue, le constructeur italien explique que ce nom «rallie design et performance à travers Milan (Mi), capitale mondiale du design, et le lieu de fabrication, à savoir Turin ou Torino en italien (To). A lui seul, ce patronyme évoque, l’histoire et l’esprit d’Alfa Romeo. A son tour, l’intérieur joue une partition chère à Alfa : celle d’un raffinement toujours axé sur une certaine ambivalence entre la sportivité et l’élégance. Dans sa livrée Distinctive, l’une des quatre finitions qui seront proposées (avec la Progression, la Sport et la Premium), la MiTo va même jusqu’à proposer le tableau de bord de la 8C Competizione et son noble mélange d’habillage en cuir et d’inserts en titane. Le constructeur met l’accent sur la richesse et la sophistication des équipements proposés : clim’ auto bi-zones, installation Hi-Fi Bose, connectique Bluetooth «Blue&Me», airbag de genoux pour le conducteur… Malgré la présence d’un troisième appuie-tête sur la banquette, l’habitacle conviendra plutôt à quatre adultes, d’autant plus que le coffre ne cube que 270 litres. Question motorisations, la MiTo offrira à ses débuts le choix entre trois blocs, gérés par une boîte à vitesses à six rapports.. En essence, le modeste 1.4 litre de 78 ch et sa variante suralimentée T-jet de 155 ch. Puis en Diesel, le 1.6 l JTDm de 120 ch. Disponible en Europe dès la rentrée à un tarif moyen d’environ 19.000 euros, l’Alfa MiTo est attendue dans le réseau de Fiat Auto Maroc au courant du dernier trimestre 2008. Elle viendra alors animer un marché tout juste florissant, celui des petits coupés compacts à étiquette premium.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *