Allemagne : La crise du diesel rattrape Merkel

Allemagne : La crise du diesel  rattrape Merkel

La chancelière Angela Merkel a promis lundi d’aider les villes allemandes les plus polluées afin d’éviter toute interdiction des voitures diesel, la crise de l’automobile embarrassant les politiques en pleine campagne électorale.

La dirigeante conservatrice recevant les responsables locaux à trois semaines des législatives a annoncé le doublement d’un fonds créé début août, porté à un milliard d’euros, pour soutenir la lutte des communes contre la pollution.

«La moitié sera à la charge des constructeurs et l’autre moitié de l’Etat fédéral», a précisé Mme Merkel. Les mairies pourront y puiser afin de créer des bornes de recharge pour les voitures électriques ou développer leurs transports publics. Dans l’immédiat, la priorité est surtout d’«éviter les interdictions de circulation» qui menacent les automobilistes des grandes villes, une perspective cauchemardesque pour «tous» les élus concernés, a d’emblée insisté la chancelière.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *