Audi Breaking Guard : Quand le freinage devient intelligent

Audi Breaking Guard : Quand le freinage devient intelligent

Inventé par Volvo, le freinage automatique n’était plus l’apanage du constructeur suédois depuis que Honda l’a également proposé sur ses dernières nouveautés (Accord et Legend). Une exclusivité qui tombe une fois de plus en désuétude puisqu’un autre constructeur, en l’occuurence Audi, vient d’annoncer la disponibilité (en option) du système «Braking Guard» sur les A4, A4 Avant, A6, A8, Q5 et Q7.
Mais contrairement aux systèmes de Volvo et Honda, le Braking Guard ne se substitue pas au conducteur en freinant totalement à sa place, mais constitue seulement un dispositif d’alerte supplémentaire. Concrètement, ce dispositif utilise le radar du régulateur de vitesse adaptatif pour mesurer la distance séparant l’Audi de l’auto qui la devance. Un capteur installé sur la grille de la calandre (voir photo) intègre 4 transpondeur et peut scanner la route sur un rayon de 180 mètres avec un angle de 8 degrés.
Il (le dispositif) n’agit que lorsque la vitesse du véhicule (du devant) oscille entre 30 et 200 km/h, en communiquant à la fois avec le boîtier de gestion du moteur, la boîte de vitesses automatique et les freins.
Si le conducteur (du devant toujours) freine brutalement et que l’écart se réduit fortement, le calculateur du Braking Guard détecte un risque de collision. Un témoin lumineux rouge clignote au tableau de bord (voir photo-médaillon) et l’ESP se charge de mettre le circuit de freinage sous pression afin d’augmenter l’efficacité des freins, que le conducteur est censé rapidement solliciter. Si ce dernier reste sans réaction, le Braking Guard génère une brève impulsion de freinage destinée à éveiller son attention. Brève, car elle ne dure qu’une demi-seconde et réduit la vitesse d’environ 5 km/h maxi. Il ne reste alors qu’au conducteur d’agir et, selon Audi, l’assistance au freinage d’urgence initiée et générée par l’ESP permet de gagner jusqu’à 7 mètres en distance de freinage pour un véhicule qui évoluait à 130 km/h.
Autre avantage du système Braking Guard, le choix offert au conducteur entre trois différents modes (confort, medium et sport), réglables via la configuration du régulateur de vitesses (ACC). Chaque mode correspond à un intervalle temporisé allant de 1.0 à 2.3 secondes, ce qui permet à ce dispositif de s’harmoniser avec le type de conduite de chaque individu. Quant à l’utilité de ces nouveaux systèmes de freinage intelligent, elle n’est plus à prouver. Selon les recherches d’accidentologie faites par Audi, 70% des accidents sont dus à des conducteurs qui se sont assoupis ou ont manqué de vigilance face à la route. Quoiqu’il en soit, ce sera toujours au conducteur de contrôler le véhicule au volant duquel il est installé.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *