Audi Driving Experience: Le désert est conquis… et nous aussi !

Audi Driving Experience: Le désert est conquis… et nous aussi !

Cette fois, le rendez-vous était pris sur le désert d’Afagay, à une trentaine de kilomètres de Marrakech. On se voit déjà sur les tortueux sentiers du reg désertique, soulevant une épaisse poussière au volant d’un beau 4×4 aux anneaux.

Eh bien, cela fut bel et bien le cas ! Pour cette Driving Experience, Audi Maroc a fait appel à une équipe d’instructeurs spécialistes du 4×4, qui nous ont préparé différents exercices ayant pour but de nous démontrer l’importance de l’électronique et des systèmes de sécurité embarqués, mais aussi les capacités de franchissement des SUV compacts de la marque.
Et le destrier qui fut choisi pour nous pour cette traversée du désert ne fut nul autre que le Audi Q5 !

Sous un soleil battant (33 degrés à l’ombre, mais sans la présence d’aucune ombre!), nous eûmes le plaisir d’emmener notre monture sur la plaine désertique. Et l’on se rend compte que ce baroudeur insoupçonné était capable de bien des merveilles. Un monticule de sable? Pas de problème, notre véhicule le grimpe avec une facilité déconcertante.

Une pente trop raide ou trop abrupte ? Pas de panique, l’électronique se charge de faire descendre en douceur le SUV en freinant juste ce qu’il faut et quand il le faut. Une tranchée infranchissable ? Pas de soucis, le différentiel de transmission s’occupe de gérer automatiquement les croisements de ponts… Bref, infatigable notre machine !

A la fin du parcours, une ultime épreuve nous attend, de régularité cette fois ! Il s’agit de franchir en moins d’une demi-heure les kilomètres de pistes qui nous séparent d’un barrage et d’une oasis perdus au beau milieu de nulle part. Equipés d’un road book très précis, nous n’hésitons pas à pousser les gaz sur un chemin à la limite de l’impraticable que le Q5 avale avec la vaillance du guerrier. Les estomacs fragiles souffrent sur les virages de montagne, mais en même temps, on se dit que ce n’est pas tous les jours qu’on fait ça… tant pis, on y prend du plaisir !

Après cette journée pleine de rebondissements, Audi n’en a pas encore fini avec les surprises. Le cortège de Q5 et de leurs conducteurs se dirige à la tombée de la nuit vers le campement Scarabeo, un relais bivouac préparé en plein milieu du désert avec tout le confort possible.

Ce soir, Audi a décidé de chouchouter tout le beau monde présent. Des spectacles autour de festins ont été soigneusement préparés sous un ciel voûté d’étoiles et perdu au sein de paysages naturels somptueux. L’ambiance fut à la fête et tout le monde se remettait délicieusement des émotions de la journée.

Le lendemain, les participants ont pu avoir des attestations pour leur participation ainsi qu’une photo souvenir. Difficile de retourner travailler à la rédaction après tout ça!

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *