Audi Driving Experience : Les anneaux enflamment Marrakech

Audi Driving Experience : Les anneaux enflamment Marrakech

Un mois après la Porsche Driving Experience, que nous avions partagée avec vous sur ces pages, c’était au tour d’Audi de proposer sa Driving Experience. Cette fois, le rendez-vous était pris sur le circuit International Moulay El Hassan à Marrakech où nous étions, notamment, en présence des fameuses S6, S7 et S8.
A la simple évocation des mots Driving et Experience, on se voit sur un circuit au volant d’un bolide pour faire des slaloms et autres manœuvres qui seraient dangereuses en ville. Et en général, cette vision est la bonne ! Cela a été, une nouvelle fois, confirmé par Audi. Pour cette Driving Experience, Audi Maroc a fait appel à une équipe d’instructeurs (allemands, autrichiens et belges) qui fait le tour du monde pour faire vivre aux participants des sensations inédites en toute sécurité. Avant de prendre le volant, c’est l’instructeur Oliver Rudolph qui prend la parole pour un briefing dont la phrase à retenir est sans conteste «Lâcher les gaz !». Il faut appuyer sur l’accélérateur à fond dès que le signal de départ vous est donné. Les équipes de l’Audi Driving Experience nous ont préparé différents exercices qui ont, notamment, pour but de nous démontrer l’importance de l’électronique et des systèmes de sécurité embarqués.
Pour commencer en douceur, nous nous dirigeons vers le premier exercice qui consiste à éviter des obstacles sans freiner. Pour cela nous avions à notre disposition des A6 et A8, 3.0 TDI, rien que ça ! Au moment où le signal est donné, il ne faut pas y réfléchir à deux fois, il faut y aller franco et relâcher l’accélérateur à l’approche des cônes bleus, côtoyant les oranges, tout en braquant. Cela a l’air simple, mais le temps d’exécution est rapide et il faut toujours diriger son regard vers le point de sortie. Autant on s’est volontiers prêtés au jeu au volant de l’A6, autant on redoutait de le faire avec l’A8. Une seule phrase revenait en boucle «Avec un tel gabarit, je vais forcément faire voler des cônes un peu partout !». Mais au moment de prendre le volant, toutes ses inquiétudes se sont dissipées grâce entre autres à son châssis en Aluminium qui lui permet de se prêter au jeu sans difficulté aucune. Après l’évitement, vient la partie la plus amusante de cette Driving Experience, le Slalom. Changement de parcours, d’instructeurs et surtout de voitures avec la lettre S en vedette. Slalom, S6, S7 et S8 sans oublier soleil qui était aussi de la partie. 420 chevaux pour les S6 et S7 et 100 de plus pour la S8, qu’espérer de plus pour cet exercice ? Plus légère que ses grandes sœurs, la S6 enchaîne accélérations, freinages dans les courbes avec aisance. Les crissements de pneu accompagnant cet exercice ont bercé nos oreilles alors que la bonne odeur de la gamme a ravi nos narines d’apprentis pilotes. Vient ensuite la S7, dont l’allure de coupé, fait toujours de l’effet. Au fil des cônes, grâce à l’ESP, notamment que nous ne devions pas désactiver selon les instructions, elle gardait une bonne trajectoire tout en se laissant glisser. Une fois encore, Audi nous a prouvé que le gabarit de ses voitures se faisait rapidement oublier une fois qu’on est à leur volant. Une confirmation qui prend tout son sens avec la S8. Equipée d’un V10 développant 520 ch, elle arrive à imposer son côté sportif sur le parcours dédié à notre slalom. Cette épreuve a, certes, mis à l’épreuve les estomacs fragiles mais en même temps, quand on se dit que ce n’est pas tous les jours qu’on fera des slaloms au volant de S, on arrive à tenir le coup. Dernier exercice en voiture, celui du freinage. Une fois encore, changement d’instructeurs et de voitures. Aux côtés des A6 et A7, c’est le Q5 qui a fait son apparition cette fois, le TDI étant à l’honneur. Accélérant à fond dès que le signal était donné,  il fallait cette fois «taper sur le frein», pour reprendre les mots du constructeur, avant de braquer légèrement afin d’éviter les obstacles et arrêter la voiture au moment voulu. Une fois les 3 épreuves accomplies, un film nous a été projeté qui montre la précision dans la production des modèles de la marque aux anneaux et qui fait tant sa renommée. Le souci du détail est bien évidemment très présent, ce qui donne lieu à des finitions irréprochables. Le temps de reprendre leurs émotions et de retrouver la terre ferme, les participants ont pu avoir des attestations pour leur participation ainsi qu’une photo souvenir. Audi Driving Experience, 3 mots qui, associés, vous envoient dans un monde parallèle dont il est difficile de s’extraire, faudrait-il le voir d’abord.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *