Audi Q7 : le franchisseur des anneaux

Audi Q7 : le franchisseur des anneaux

En fait, le baroudeur des anneaux cherche à séduire ceux qui se seraient lassés du «look 4×4». Toujours est-il qu’il impose indéniablement le respect et même l’émerveillement, surtout lorsqu’on pénètre à son bord. On y découvre un habitable des plus luxueux et surtout une qualité de finition très peaufinée. Dès l’entrée de gamme (finition «Confort»), l’équipement se veut riche (cuir, bois précieux, clim auto, MMI, jantes de 18’’…).
Doté d’une transmission intégrale permanente Quattro et d’un différentiel central autobloquant (Torsen), le Q7 peut revendiquer quelques aptitudes de franchissement, même s’il ne dispose pas d’une gamme courte de rapports. Côté moteurs, deux blocs sont actuellement importés. Il s’agit du 3.0 l TDi (233 ch) et du 4.2 l FSi (injection directe d’essence) de 350 ch. Deux versions affichées respectivement à 716.000 et 880.000 DH. Des tarifs assez compétitifs pour faire de l’ombre à des 4×4 de luxe comme le Porsche Cayenne ou le Mercedes ML. A n’en pas douter, le Q7 sera l’une des attractions majeures du Salon Auto-Expo.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *