Auto-Expo 2004 : démarrage imminent !

Auto-Expo 2004 : démarrage imminent !

Créée en 1998, l’Auto-Expo, le Salon de l’automobile au Maroc, en est cette année à sa quatrième édition, qui ouvrira ses portes du 7 au 16 du mois courant. Cette année, la foire de Casablanca s’apprête à accueillir quelque 100.000 visiteurs, comme il a été annoncé lors d’une conférence de presse présidée par Mohammed Larhouati, président de l’AIVAM (Association des importateurs des véhicules automobiles montés), qui organise cette exhibition sous l’égide du ministère de l’Industrie, du Commerce et des Télécommunications. Au total, ce sont plus de 84 participants qui exposeront leurs produits. L’intérieur du chapiteau abritera les exposants autos et motos, tandis que les poids lourds et véhicules utilitaires légers (VUL) seront, eux, disposés le long de l’esplanade extérieure qui longe l’entrée de la foire. Selon les organisateurs, la disposition intérieur du Salon a été optimisée pour permettre une circulation plus fluide des visiteurs et une meilleure visibilité des modèles exposés.
Comme à l’accoutumée, l’Auto-Expo sera aussi l’occasion pour d’autres prestataires opérant dans le secteur automobile et parallèlement aux importateurs proprement dits. Ainsi, tout autour de la partie centrale, les différents box seront dédiés aux sociétés de financement, de location de voitures, de pneumaticiens, d’accessoiristes, mais aussi à la presse spécialisée. Pour l’AIVAM, il s’agit d’une forte participation qui traduit tout l’engouement du consommateur marocain pour la passion des quatre-roues, toutes catégories confondues. L’AIVAM peut aujourd’hui être fière d’avoir réussi à apporter à cette exhibition une grande notoriété dans le secteur automobile.
L’affluence à l’Auto-Expo, croissante d’édition en édition, le positionne même comme étant le plus grand Salon organisé dans le Royaume. Il faut savoir aussi que ladite association, qui soutient fermement l’organisation de la Coupe du monde en 2010, se veut également citoyenne par son militantisme pour le rajeunissement du parc automobile au Maroc. Pour cela, M. Larhouati estime qu’il est aussi impératif de revoir à la baisse les droits de douane imposés aux véhicules de tourisme (32,5%) et aux VUL (40%).
Quoi qu’il en soit, l’Auto-Expo sera une grande fête pour les passionnés d’automobile, puisque plus d’une vingtaine de nouveautés y seront dévoilées pour la première fois au public marocain. Nous ne manquerons pas d’y revenir dans nos prochaines éditions.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *