Auto-Expo 2006 : des Nouveautés à la pelle

Auto-Expo 2006 : des Nouveautés à la pelle

Citroën C6 : présentation en avant-première
Bien que son lancement ne se fera qu’au courant du quatrième trimestre 2006, la C6 n’a pas boudé l’Auto-Expo. Et durant les trois premiers jours du Salon, ils étaient nombreux à venir sur le stand Citroën pour y découvrir son vaisseau amiral. Longue de 4,90 mètres, la C6 s’habille d’une robe qui respecte les codes stylistique incontournables du segment haut de gamme, à savoir l’élégance, le raffinement et le standing. A cela, la grande Citroën ajoute les valeurs traditionnelles et essentielles qui ont fait toute la réputation de la marque. Cela s’entend, entre autres, de l’adoption d’un hayon à l’arrière, d’une suspension à amortissement ultra-confortable, ou encore de quelques innovations avant-gardistes comme l’affichage «tête-haute». Bref, la C6 est une authentique Citroën comme André, le père fondateur de Citroën l’aurait bien imaginé de son vivant…

Renault Clio III : bientôt l’ouverture des commandes
En attendant son lancement officiel au Maroc, prévu d’ici juillet prochain, la Clio III n’allait quand même pas être absente de l’Auto-Expo.
On ignore donc tous les détails concernant les configurations d’équipement et leurs prix. En revanche, on sait que l’offre mécanique s’articulera autour de trois moteurs, à savoir le 1.2 l essence de 75 chevaux et le 1.5 l dCi en 65 et 80 chevaux. A côté de cette (grande) citadine, élue «Voiture de l’Année 2006», Renault Maroc expose sur son stand de voitures particulières et pour la première fois dans le Royaume une monoplace du «Renault F1 Team». Et il était évident qu’en étant championne du monde de Formule 1 en 2005 et leader dans la saison actuelle, la R26 allait incontestablement rafler la vedette sur le stand du losange.

BMW Série 6 : un cabriolet pour séduire
Premier stand situé à l’entrée du «chapiteau» de l’Auto-Expo, le stand de BMW-Mini répond pleinement à la charte visuelle du groupe munichois. On y découvre les principaux modèle de la gamme frappée de l’hélice et notamment les Séries 1, 3, 5 et 7.
Mais cette dernière est loin d’être comme les autres, puisqu’il s’agit du premier exemplaire au Maroc à recevoir le système d’éclairage de pointe Night-Vision.
A ses côtés, le coupé Z4 constitue la dernière nouveauté disponible chez Smeia (importateur de BMW-Mini). Reste que pour grand nombre de visiteur le cœur battait plus le cabriolet Série 6, qui fait à l’Auto-Expo sa première présentation en grande pompe.

Kia Rio 4 portes : déjà très courtisée
Remarquablement bien fini, le stand de Kia, et son mobilier à tendance art déco contemporaine, accueille en son centre la grande nouveauté nationale, la Rio quatre portes. Il s’agit d’une berline moyenne à architecture tri-corps et à moteur Diesel 1.5 l CRDi de 110 chevaux. Comme l’annonce et le montre le modèle exposé, c’est aussi un modèle qui reçoit de nouvelles teintes aussi chatoyantes les unes que les autres. Mais surtout, la Rio pourra compter son équipement assez complet. L’acheteur de la Rio a droit, entre autres, au double airbag, à la climatisation, à un verrouillage centralisé à distance… Le tout à partir de 164.900 DH. Voilà donc une Kia bien armée pour combler le vide entre la Rio et la Cerato…

Audi Q7 : attraction majeure du stand de la marque
A l’Auto-Expo, le Q7 n’est pas qu’une nouveauté comme les autres. C’est l’une des grandes attractions du Salon et probablement l’un des modèles qui s’est le mieux vendu dans le segment premium durant les premiers jours de l’événement.
Fort d’un look imposant mais fidèle à la sobriété des lignes connue à Audi, le Q7 fait partie de ces 4×4 de luxe qui font largement confiance à l’électronique embarquée, que ce soit pour les équipements de confort ou pour les dispositifs d’aide au franchissement. Disponible en Diesel 3.0 TDi de 233 chevaux et en moteur à injection directe d’essence 4.2 l FSi de 350 ch, le Q7 démarre ses tarifs à partir de 716.000 DH TTC. Peut-être un peu moins à l’occasion de l’Auto-Expo…

Hyundai Santa Fe : un 4×4 pour le Mondial
Grande nouveauté dans le segment du 4×4 au Maroc, le Santa Fe de Hyundai profite pleinement de l’Auto-Expo pour démarrer sa carrière commerciale dans le Royaume. Totalement revisité, il profite d’une ligne radicalement différente de celle qu’il remplace et en tout cas très réussie.
L’autre point fort du Santa Fe est à rechercher à l’intérieur. Au menu : une finition nettement soignée que celle de son prédécesseur et surtout un habitacle pouvant accueillir sept places. Sous son capot, deux offres mécaniques, qui, là encore, le privilégie par rapport à ses concurrents.
En effet, il profite d’un Diesel 2.2 litres CRDi de 150 ch, tandis qu’en essence, son 2.7 l V6 développe la puissance 189 ch.

Fiat Grande Punto : rouge comme une Ferrari
Sur le stand Fiat, la présence d’une monoplace de la Scuderia vient rappeler l’appartenance de Ferrari au groupe Fiat. Une présence qui draine en tout cas un bon nombre de passionnés et de curieux, alors que la filiale marocaine du constructeur turinois présente en avant-première sa toute dernière nouveauté, la Grande Punto. Premier point fort de cette italienne, sa ligne très réussie et signée du grand designer Giugiaro.
Disponible en carrosseries trois et cinq portes, la Grande Punto dispose aussi d’une large gamme de motorisations essence et Diesel et surtout d’une série de finitions assorties d’une grille tarifaire des plus larges (de 132.000 à 208.000 DH). De quoi ratisser large dans la clientèle. En attendant, le public de l’Auto-Expo découvrira également deux autres nouveautés de la marque italienne. Il s’agit de la version restylée du ludospace Doblo, ainsi que de la Panda 4×4.

Great Wall Hover : grande nouveauté de Madiva
Au côté du fameux Landwind, un autre 4×4 chinois va désormais faire l’actualité au sein de la gamme Madiva. Il s’agit du Hover qui appartient à la marque Great Wall Motor, l’un des grands constructeurs chinois. Grand, c’est aussi l’adjectif qui sied le mieux au Hover, qui plus est affiche des dimensions généreuses. En attendant sa disponibilité en Diesel (dernière génération) dans les mois qui viennent, le Hover démarre sa carrière commerciale en 2.7 litres essence. Loin d’être chiche en équipement, il dispose d’une sellerie en cuir, avec réglage électrique pour le siège avant conducteur, d’une climatisation automatique, d’un ABS avec répartiteur de la force de freinage, du double airbag des jantes en aluminium… Techniquement, c’est un vrai 4×4, puisqu’il dispose d’une boîte de transfert et d’un réducteur de rapport. Pour bon nombre d’amateurs de 4×4, le Hover sera donc synonyme de crapotage à prix doux, puisque son prix avoisine les 270.000 DH TTC.

Toyota Yaris et Rav4 : deux futurs best-sellers
De passage sur le stand Toyota, on remarque d’emblée une nouvelle venue, la deuxième génération de la Yaris. Disponible en essence uniquement, en l’occurrence le 1.0 litre VVT-i, cette citadine profite d’un prix de lancement assez intéressant, inférieur à la barre des 140.000 DH. Juste derrière elle sur le stand, le nouveau Rav4 est l’autre grande attraction du stand Toyota. Le plus célèbre des 4×4 urbains affiche un design plus raffiné, un habitacle plus spacieux et des aides au franchissement digne d’un tout-terrain du segment supérieur. Disponible 2.0 l essence de 152 ch et en 2.2 Diesel D-4D de 136 ch, le nouveau Rav4 démarre ses prix à moins de 300.000 DH. Sur le côté du même stand, Lexus, le label de luxe de Toyota, exhibe pour la première fois au grand public marocain son séduisant 4×4, le RX350. Assez exclusif à tous les niveaux, ce luxueux tout-terrain a bien retenu l’attention des visiteurs, mais aussi celle des acheteurs auxquels il a été cédé à 850.000 DH.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *