Auto Hall : bilan positif

Auto Hall : bilan positif

C’est à la Bourse de Casablanca que les dirigeants d’Auto Hall ont décidé de présenter, vendredi dernier, le bilan relatif à l’activité de leur groupe durant le premier semestre de l’année 2006. Une rencontre principalement animée par Abdellatif Guerraoui, Mohamed Larhouati et El Maâti Darradi, respectivement P-DG, directeur général et directeur financier.
Après une brève allocution de bienvenue, M. Guerraoui donne la parole à M. Larhouati qui, avant de rentrer dans le vif du sujet, rappelle la nomenclature du groupe Auto Hall. Une entité qui regroupe les filiales: Auto Hall (véhicules industriels de la marque Fuso), Diamond Moto (voitures particulières et utilitaires légers de Mitsubishi), Scama (véhicules de Ford), Somma (matériels agricoles de la marque New Holland) et Soberma (matériels de travaux publics de la marque Case).
Puis, lorsqu’il commence à parler des performances commerciales et financières réalisées par son groupe durant le dernier semestre, M. Larhouati donne brièvement un rappel sur la conjoncture économique du Royaume pour dire que «2006 est une année où Auto Hall (AH) a profité de tous les vents favorables pour faire progresser ses résultats». Le directeur général de Auto Hall fait notamment allusion à la bonne santé des secteurs des travaux publics, de l’agriculture et du tourisme, ainsi qu’aux taux de changes favorables du Yen et du dollar ou encore, au sursaut commercial du marché automobile suite à l’organisation du Salon Auto-Expo.
Quant à l’activité même du groupe, plusieurs faits marquants sont à signaler. Il y a d’abord le lancement avec succès des nouvelles Ford Focus et Fusion qui sont venues étoffer la gamme existante.
En matière de ressources humaines, M. Larhouati a rappelé l’aboutissement d’un processus de formation d’une cinquantaine de technico-commerciaux formés par les soins d’AH en collaboration avec l’OFPPT . Ensuite et au niveau du réseau, AH a érigé en 2006 une nouvelle succursale à Meknès. Un investissement ayant nécessité 13,3 millions DH (hors terrain) et dont l’inauguration, survenue au mois d’avril, coïncidait avec la tenue du Salon de l’agriculture dans la capitale ismaélienne.
Maintenant, s’agissant de ses résultats arrêtés au 30 juin 2006, AH a enregistré une hausse sur pratiquement tous les marchés où il est présent. A commencer par celui du véhicule industriel (VI), en augmentation de 30% et dans lequel AH conforte sa position de leader avec une part de marché de 39,6% après avoir enregistré une hausse de ses ventes de l’ordre de 32% entre 2005 et 2006. Une performance réalisée grâce aux 1.458 ventes de la marque Fuso, qui correspondent à 59% du marché national des VI. Du côté des véhicules utilitaires légers (VUL), AH a remarquablement su tiré son épingle du jeu, puisque dans un marché en hausse de 0,7% seulement, sa progression a été, là encore, de 32%. Dans ce segment de marché, les ventes de VUL de Mitsubishi (626 unités) et de Ford (212 unités) ont autorisé au groupe une part de marché portée de 15,6% (en 2005) à 20,5% à fin juin dernier.
En outre, AH a également tiré profit de l’évolution (de 38,7% durant le premier semestre 2006) du marché de la voiture particulière, en progressant de 54% avec à la clé une part de marché consolidé de 3,7% (contre 3,3% en 2005). Une fois de plus, les ventes de Ford et de Mistubishi ont connu une variation (2005/2006) positive de respectivement, 59% et 40,34%.
Dans le marché marocain des tracteurs agricoles, le sursaut global a été de l’ordre de 157% (variation 2005/2006), soit un peu plus des 105% de progression réalisée par le groupe AH. Ce dernier y détient une part de 29,4% grâce notamment aux quelques 300 engins New Holland vendus à fin juin 2006. Enfin, s’agissant du bilan financier d’AH, on retiendra un chiffre d’affaire porté à 764,819 millions DH cette année (contre 611,334 millions DH à fin juin 2005) ou encore un résultat net de 133 millions DH à fin juin dernier, contre 102 millions obtenus durant la même période en 2005. Auto Hall est donc plus que jamais une entreprise rentable.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *