Auto Hall : ça tourne!

Auto Hall : ça tourne!

Pas de soucis à se faire pour le distributeur exclusif de Mitsubishi et de Ford au Maroc. La machine continue à tourner malgré une conjoncture plutôt morose. Le groupe a même affiché une excellente santé financière à fin octobre et vu ses ventes automobiles croître de 10,4% pour le seul segment de la voiture particulière. Derrière cette embellie, «une croissance du marché des utilitaires légers et agricoles et le renforcement de la proximité avec le client», nous annonce-t-on chez Auto Hall.

 

L’utilitaire sauve la mise…

Malgré une faiblesse constatée au niveau du marché du véhicule industriel et le recul des ventes de voitures particulières, le groupe parvient à tirer son épingle du jeu. De fait, le chiffre d’affaires du groupe a affiché une hausse de 9% par rapport à fin octobre 2012. Il tire ainsi partie du développement de son réseau de proximité et l’amélioration de sa distribution. Autre facteur et non des moindres qui explique cette bonne santé, la baisse du yen face au dirham. Le groupe paie donc moins à l’achat les véhicules qu’il importe, ce qui représente une économie conséquente. Sur le marché du véhicule industriel, le groupe se renforce de 39 et 27% au niveau de l’utilitaire léger. Le marché du tracteur léger s’améliore, quant à lui, de 31%.

 

Réseau étoffé pour 2014

Pas de bile à se faire donc pour 2014. Le groupe table sur des résultats en progression par rapport à 2013. Le chiffre d’affaires pourrait ainsi se situer aux alentours de 4,2 milliards de dirhams pour l’année qui arrive. L’importateur prévoit un total de 50 sites et points de vente Auto Hall qui devraient ouvrir à terme en 2014. Déjà, un budget de 450 millions DH a été engagé depuis 2012 dans le but de renforcer le réseau et la proximité. Un milliard de dirhams d’investissements devrait être totalisé à l’horizon 2020.

Développement à l’international

Le groupe lorgne d’autres prospects hors Maroc. Il vise ainsi à s’établir en Mauritanie via une filiale qui sera installée localement et qui distribuera certains produits de sa gamme. Déjà, à partir de sa succursale à Dakhla, la société a commencé à établir des connexions avec le marché mauritanien.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *