Auto Hall revisite la ville ocre

Auto Hall revisite la ville ocre

Depuis longtemps déjà, Auto Hall s’est engagé à mettre en place un large réseau de succursales sur tout le Royaume et à renouveler celles-ci chaque fois que le besoin s’en faisait ressentir. C’est dans ce sillage que l’importateur exclusif des produits Ford, Mitsubishi (véhicules, utilitaires et camions) et New Holland (véhicules agricoles) vient d’achever les travaux de renouvellement de sa représentation à Marrakech.
L’inauguration a eu lieu jeudi dernier en présence de MM. Guerraoui, Larhouati et Najouallah, respectivement, président-directeur général et administrateur de Auto Hall, ainsi que plusieurs hauts responsables du groupe et quelques représentants des marques Ford et Mitsubishi à l’international. Située au coeur de la ville ocre, cette succursale s’étend sur une superficie de 2500 m2, dont une bonne partie est dédiée à trois grands halls d’exposition (réservés aux marques précitées), chacun d’eux se voulant convivial et affichant des visuels en adéquation avec les normes des constructeurs. En plus de ces showrooms, les locaux comptent des espaces administratifs, un dépôt de pièces de rechange et un atelier de réparation incluant sept postes de travail et un outillage assez sophistiqué.
Sur le plan financier, ce chantier aura nécessité près de huit mois de travaux et une enveloppe de huit millions de dirhams. Un investissement qui traduit tout l’intérêt du groupe pour cette région, où il réalise environ 100 millions de dirhams par an, écoulant 10 % de son volume global. Des valeurs appelées à évoluer grâce à ces espaces de ventes entièrement revigorés. Mais au-delà de toutes les ambitions commerciales, il faut voir aussi et surtout dans cette reconsidération pour la clientèle «marrakchie», un souci de proximité, comme l’a bien souligné le directeur d’Auto Hall, M. Larhouati.
Et cette politique de proximité se poursuivra. Prochaine étape : la succursale d’Oujda, dont l’ouverture est prévue d’ici le mois d’août prochain, puis celles de Fès et de Béni Mellal (en 2005) et Meknès (en 2006).
Entre temps, Auto Hall aura mis en place un important programme de formation, nécessitant 6 millions de dirhams, s’étalant sur 9 mois et forgeant une soixantaine de techniciens qualifiés. Que de chantiers pour cette entreprise, présente à Marrakech depuis 1922 (!) et bientôt centenaire. Une existence qui accompagne ainsi depuis fort longtemps le développement du secteur automobile au Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *