Auto info : Dacia : la «1300» cède à la Logan

Auto info : Dacia : la «1300» cède à la Logan

Dacia : la «1300» cède à la Logan
35 ans après son lancement, la Dacia 1300, version roumaine de la Renault 12, tire sa révérence.. L’usine de Pitesti (sud de la Roumanie), de laquelle sortira cette dernière unité de la «1300», en aura fabriqué, depuis août 1969 un total de 1.959.630 exemplaires. Et contrairement à ce que pourraient croire certains, la R12 de Dacia est toujours aussi plébiscitée sur son marché, c’est même une icône en Roumanie. En fait cette retraite est presque forcée, puisqu’elle intervient deux mois avant la commercialisation de la Logan, dont la production est déjà en cours. D’ailleurs, Constantin Stroe, le responsable du constructeur, a indiqué : «Nous sommes contraints de franchir ce pas car nous voulons faire passer la production de la Logan de 125 unités par jour actuellement à 250 avant la fin de l’année». L’usine de Pitesti, rachetée par Renault en 1999, a enregistré un niveau record des ventes au premier semestre 2004, avec 41.869 véhicules produits. Un volume qui suit la progression des exportations, qui se sont élevées à 8.160 unités, mais aussi à la forte demande enregistrée par la Solenza. Enfin, pour la petite histoire, on retiendra que des milliers de Roumains impatients ont déjà passé commande de la Logan.

Midas étend son réseau au Maroc
L’information est toute fraîche : Midas ouvre un centre à Agadir. Fraîche, car l’inauguration a lieu aujourd’hui. Présente au Maroc depuis 1999, à travers une franchise détenue par la société Fastpro (propriété de M. Zakaria Hakam), cette enseigne spécialisée dans l’entretien rapide des véhicules compte déjà quatre centres (trois à Casablanca et un Mohammedia). Le cinquième qui ouvre aujourd’hui à Agadir, se trouve dans la zone industrielle Tassila à la sortie de la ville vers Tikiouine, sur la route RN1 (dite route de Marrakech), à côté du grossisite Metro. Ce centre s’intègre en fait, à un complexe de 4000 m2, comprenant par ailleurs une station d’essence, un Motel, un restaurant et un café. A noter que ce complexe appartient à la société Sobomo, fruit d’un partenariat de trois investisseurs tous issus de la ville d’Agadir : M. Bouhajra, M. Moukhliss et M. Elhjouji. Pour rappel, cette enseigne, qui se veut numéro 1 mondial dans son domaine d’activité, est spécialisée dans l’entretien rapide des véhicules, à savoir l’entretien courant (vidange, filtres, bougies, batteries…), le freinage, les pneumatiques, les amortisseurs et les pièces de suspension (rotules), l’échappement et la climatisation.

Une Maserati pour M. le président !
Le 23 juillet dernier, Maserati a réussi un joli coup médiatique. En effet, la marque sportive et haut de gamme (du groupe Fiat) a livré au président de la république, Carlo Azeglia Ciampi, une version spéciale de la Quattroporte. La remise des clés a eu lieu lors d’une cérémonie privée au Quirinal Palace à Rome, en présence de Luca di Montezemolo directeur du groupe italien et de Martin Leach, responsable de Maserati. «Spéciale», cette Quattroporte ne l’est pas par sa couleur, bleu foncé, mais plutôt par son blindage renforcé et son habitacle luxueusement personnalisé par des équipements choisis par le président lui-même.
Extérieurement, elle est reconnaissable par les deux porte-drapeau placés sur les ailes avant. En fait, ce don intervient moins d’un an après la visite du président italien à l’usine de la marque, située à Modène, lorsqu’il eut la primeur de découvrir la voiture en avant-première, soit quelques semaines avant sa présentation officielle lors du Salon de Francfort en 2003. Dans quelques semaines, Silvio Berlusconi sera l’autre officiel italien à prendre livraison d’une Quattroporte (blindée aussi)… en revanche, lui, il la payera !

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *