Auto infos

BMW X5 : la 500.000ème unité déjà produite

BMW vient de franchir un important seuil de production dans son usine américaine de Spartanburg (Caroline du Sud), puisque ses chaînes de montage ont sorti, la semaine dernière, le 500 millième exemplaire du X5. Il s’agit là d’une certaine performance industrielle et commerciale, sachant que le premier 4×4 de la marque à l’hélice n’a été lancé qu’en 1999. Pionnier des tout-terrains sportifs, le X5 fut le premier à établir des normes de conduite et de sécurité active très élevées qui restent à ce jour des références dans la catégorie. D’ailleurs chez le constructeur munichois on se borne toujours à le classer dans un segment à part, celui des Sports Activity Vehicules (SAV). Sa philosophie de break surélevé à transmission intégrale et aux aptitudes routières proches de ceux d’une berline sportive, en font une offre bien à part sur le marché. D’où, un joli succès qui ne se fit pas attendre avec le 100.000ème X5 produit deux ans à peine après ses débuts. Ce mois-ci, c’est donc la 500.000ème  unité du X5 qui a été produite. Il s’agit en l’occurrence d’une version 3.0d habillée en couleur «Midnight Blue» et équipée d’options BMW Individual. Ironie du sort, si les USA restent le premier marché du X5, cet exemplaire sera livré à un client de Hambourg.

Opel Vectra restylée : concentration à l’avant

Une nouvelle face et deux moteurs supplémentaires… c’est à cela que se résume en gros la version restylée de l’Opel Vectra. Si la partie arrière et le profil général restent inchangés, la face avant, elle, subit un sacré coup de crayon de la part des designers de la marque. Les blocs de phares aux contours un peu carrés ont laissé la place à des projecteurs plus anguleux et effilés, assez inspirés de ceux de l’actuelle Astra. Le dessin de la calandre évolue lui aussi en profondeur, avec une large barre chromée, surmontant une grille verticale en nid d’abeille. Au final, l’ensemble adopte un regard brin plus agressif. Mais c’est surtout sous le capot qu’il faut aller chercher la nouveauté. Ainsi, la gamme moteurs s’enrichit de deux blocs inédits, l’un essence, l’autre diesel. Il s’agit respectivement d’un tout nouveau V6 2.8 litres turbo de 230 ch et d’un 1.9 CDTI (Diesel common rail) de 100 ch. Enfin, en matière d’équipement, la Vectra s’enrichit de quelques raffinements sophistiqués, à l’image du siège conducteur orthopédique (MultiContour) et équipé d’une ventilation, du système de chauffage rapide (Quickheat), ou encore d’un portail Bluetooth à commande vocale pour téléphone portable. Au Maroc, cette Vectra arrivera d’ici la fin 2005.

Suzuki Maroc-Jaouad Zairi : partenaires du succès

Suzuki Maroc vient de s’associer à un grand nom du sport national. En effet, l’importateur marocain de la marque au grand «S» a signé avec Jaouad Zairi un contrat de «concession d’image» à travers lequel les deux parties mettront en place un partenariat profitable. «Suzuki Maroc s’engage à œuvrer à la valorisation de l’image de Jaouad Zairi, en l’associant à une marque automobile qui se renouvelle». Tels sont les propos de Abdelhanine Belmahi, le directeur général de Suzuki Maroc, qui croit aux potentialités de l’équipe nationale et qui s’est dit satisfait de cette «association d’images». «Dans les mois à venir, Suzuki Maroc va lancer trois nouveaux modèles, auxquels l’image de Jaouad Zairi pourra être associée», a déclaré M. Belmahi. Cependant, il semblerait que le  célèbre international marocain, qui évolue dans le Football Club de Sochaux, ne fasse sa première apparition qu’à l’occasion du lancement de la Swift, prévu en septembre prochain. Enfin, ce contrat, qui a été conclu dimanche dernier, prendra fin en décembre 2006. En revanche, rien n’a filtré sur le montant de ce sponsoring. On sait seulement que Suzuki Maroc a assez chouchouté notre grand footballeur, en terme de véhicules… En d’autres termes, M. Zairi roulera désormais en Suzuki !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *