Auto infos

Auto infos

Preuve que le Start&Stop, système de coupure et de redémarrage automatiques du moteur, est en train de prendre de se généraliser, même Dacia pourrait l’intégrer dans sa future gamme de modèles. C’est ce que rapporte le magazine britannique Autoevolution qui aurait puisé cette information auprès d’une source proche des fournisseurs de la marque roumaine. Vraisemblablement, c’est la future génération de la Logan, attendue pour 2013, qui pourrait être la première Dacia à s’équiper de ce système, avant que celui-ci soit généralisé sur le reste de la gamme. Objectif : réduire la consommation ainsi que les émissions de CO2. Et c’est d’ailleurs dans ce sillage que la marque low-cost introduirait, dans un deuxième temps, le système de récupération de l’énergie au freinage. Mais tout cela pas avant 2014… Or, c’est bien à cet horizon-là que beaucoup d’autres constructeurs seront déjà passés massivement à l’hybridation de leurs véhicules. Verra-t-on si Dacia suivra ?

Peugeot 308 : La millionième unité produite
Lancée en 2007, la Peugeot 308 continue sur la route du succès. À Sochaux, l’usine-mère de Peugeot en a produit le millionième exemplaire le 5 septembre dernier. Un cap industriel important et flatteur dans la mesure où ce modèle opère dans le segment très disputé des berlines compactes. Cela, même si ce volume à 7 chiffres ne se limite pas qu’à la version 5 portes, mais inclut également les autres variantes de carrosserie (3 portes, break SW et Coupé-Cabriolet). Si la marque au lion ne précise ni les détails de cette millionième 308 (couleurs, version, finition…), ni son destinataire, elle indique en revanche que ce modèle réalise 80 % de ses ventes sur les marchés européens, dont la clientèle privilégie toujours les moteurs diesel (66 %). Pour 2011, Peugeot s’est fixé un objectif de 220.000 ventes mondiales pour la 308. On verra si celle-ci fera mieux que sa devancière, la 307, qui, rappelons-le, s’était écoulée à quelque 3,2 millions d’unités entre 2001 et 2007.

Alpina B6 Cabriolet : Cheveux et chevaux dans le vent
Spécialisé dans le tuning des BMW, le préparateur Alpina vient de frapper ! Ses doigts de fée ou de sorcier (c’est selon) se sont penchés sur la Série 6 Cabriolet pour en faire une version rageuse. Objectif atteint, puisque l’Alpina B6 Cabriolet biturbo, basée sur la 650i, voit la puissance de son V8 4,4 l biturbo augmenter de 407 à 507 ch avec un couple maxi porté à 700 Nm ! Un dopage mécanique qui transforme cette découvrable en vrai missile terrestre, capable d’avaler le 0 à 100 en 4,8 sec et –après le débridage– d’atteindre 311 km/h au compteur. Bien évidemment, freinage et trains roulants ont été revus pour pouvoir offrir de meilleures liaisons au sol dans les conditions extrêmes. À l’inverse, on note peu de signes extérieurs particuliers, hormis l’inscription «Alpina» au raz du bouclier avant et des jantes spécifiques de 20’’. Tout cela aura assurément de quoi stimuler les fans de la marque à l’hélice, en attendant la future M6. Espérons qu’il n’y aura pas doublon…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *