Auto infos : Future Kia Rio : Detroit en attendant 2006

Auto infos : Future Kia Rio : Detroit en attendant 2006

Future Kia Rio : Detroit en attendant 2006
Le constructeur Kia poursuit son offensive commerciale à l’échelon international. Après avoir terminé l’année sur un bilan largement positif (avec 861,055 véhicules exportés en 2004), le constructeur coréen s’attelle à poursuivre le renouvellement de sa gamme. Ainsi, après l’apparition de ses nouvelles Picanto et Cerato, c’est autour de sa petite berline (du segment B), la Rio, de changer de peau. En effet, attendue pour 2006, la prochaine génération de la Rio sera officiellement présentée, le 11 de ce mois, au Salon automobile de Detroit (Etats-Unis). Celle-ci, préfigurée par le l’étude de style «Sport Concept» qui avait été exhibée au Mondial de Paris, découvrira tous ses secrets dans sa version définitive aux visiteurs du Salon américain. Esthétiquement, elle arbore une ligne fluide, caractérisée par sa compacité du fait de porte-à-faux court et d’un capot plongeant. Plutôt séduisante, cette quatre portes compte ainsi bien remplir la mission que lui a assignée Kia à savoir, plaire à une clientèle jeune. Tout aussi épuré (du moins, à première vue), l’intérieur se veut également plus spacieux que l’actuelle génération. Côté habitabilité, le constructeur dit avoir allongé l’empattement dans le but de favoriser l’espace aux jambes des passagers arrière. Sous le capot, l’offre mécanique reprend des quatre cylindres essence qui ont déjà fait leur preuve (1.4 l et 1.6 l), ainsi que le Diesel common rail du groupe (Hyundai-Kia), le 1.5 CRDi.

Rappel sur les sièges BMW: Explications
BMW a décidé récemment le rappel de quelque 75.000 Séries 5 et 7. Objet : une inspection du dispositif des sièges chauffants qui pourrait, dans certains cas, provoquer des brûlures chez les passagers. Car, techniquement très élaborés, ces sièges peuvent inclure (en option) plusieurs fonctions de confort (chauffage, climatisation et même massage). Mais il faut savoir, qu’en quête d’un éventuel défaut, ce rappel se veut comme une mesure préventive plus qu’autre chose. D’ailleurs, cette sage décision de BMW intervient quelques semaines après qu’un conducteur américain ait décidé de poursuivre en justice Chrysler-Jeep (groupe DaimlerChrysler) suite à une brûlure occasionnée par le dysfonctionnement de son siège chauffant (ayant atteint 65 °C) de son 4×4 et qui l’a obligé à effectuer une greffe de la peau et à rester alité sur le ventre pendant trois mois ! Les BMW concernées ont été produites entre février 2003 et juin 2004 et leurs propriétaires seront invités par courrier à se déplacer aux ateliers BMW. Une opération financièrement estimée à environ 16 millions d’euros.
Contacté à ce sujet, l’importateur officiel de BMW, Smeia, a certifié que les modèles de la «5» et de la «7» vendus au Maroc ne sont pas touchés par ce rappel. Et pour cause, notre pays étant plutôt chaud, cette option est rarement demandée par les clients et ceux qui l’ont choisie ne sont pas concernés par la série de production en question.

Asie du Sud Est : les 4×4 de l’humanitaire
Très affectés par les tsunamis qui ont déferlé sur l’Asie du Sud Est, les professionnels de l’automobile participent grandement à l’effort de solidarité internationale. Outre des dons substantiels apportés par des constructeurs comme Kia Motors et General Motors, cette catastrophe asiatique a également retenu l’attention d’associations à but non lucratif. C’est le cas par exemple de la Fédération française de 4×4, qui a décidé de «rouler» au secours des sinistrés, à travers son réseau «S.O.S. 4×4». Pour l’Asie et dans les jours qui viennent, S.O.S 4×4 sera d’une grande utilité, pour répondre aux besoins des organisations humanitaires internationales. Ces dernières pourront atteindre des zones difficiles d’accès grâce aux capacités supérieures de ces baroudeurs qui plus est sont équipés de matériels adéquats (treuils, appareils de tronçonnage…). Ceci d’autant plus que ces 4×4 seront conduits par des conducteurs expérimentés en tout-terrain, qui contribueront à l’acheminement approprié de l’aide médicale et des secours d’urgences. C’est là une initiative des plus louables et des plus opportunes, du fait des aptitudes dont disposent les vrais 4×4 de franchissement.
Souvent motorisés par de puissantes mécaniques et dotés de châssis efficaces et surélevés, ces véhicules purs et durs peuvent remorquer de lourdes charges, traverser des gués de plus 70 cm et des terrains rocailleux et très abîmés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *