Auto-Loisirs 2009 : Des 4×4 pour franchir la crise

Auto-Loisirs 2009 : Des 4×4 pour franchir la crise

En présence de plusieurs patrons du secteur automobile, Mohamed Amal Guedira et Omar Magoul ont animé, la semaine dernière à Casablanca, une conférence de presse préalable à la tenue du salon Auto-Loisirs. Le premier a prononcé une allocution en sa qualité de président de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM), soit l’organisateur dudit salon, tandis que le second s’est exprimé en tant que patron de l’agence Comesm qui est associée à cet événement au titre d’organisateur délégué. Avant de rentrer dans le vif du sujet, M. Guédira est revenu sur la conjoncture économique actuelle, qui reste dominée par la crise économique internationale laquelle touche de plein fouet l’industrie automobile. Une crise qui n’a aucune influence sur le léger ralentissement des ventes au Maroc, si ce n’est un impact psychologique. «Les statistiques de vente des 2 premiers mois de l’année démontrent une très légère baisse par rapport à la même période de l’année 2008 (…) Certes un certain attentisme règne sur le marché automobile marocain, mais ce dernier se maintient et fait face à cette crise, spécialement en ce qui concerne le marché des 4×4», a-t-il déclaré. Mais surtout, le président de l’AIVAM rappelle que le marché des véhicules tout-terrain et tout-chemin est en plein essor dans le Royaume. «le segment des 4×4 a vu ses parts de marché grimper de façon significative au niveau international, et particulièrement au Maroc durant ces 4 dernières années avec une croissance annuelle moyenne de 25%», a précisé en substance M. Guédira. D’où l’intérêt et l’opportunité d’organiser un évènement comme Auto-Loisirs. Un salon qui vise à vulgariser davantage le concept «4×4» en offrant l’opportunité aux visiteurs de pouvoir tester des véhicules dans des conditions de franchissement extrêmes, encadré par des pilotes professionnels. Des propos que reprend, non sans développer encore plus, M. Magoul qui précise que dans le gigantesque espace d’El Hank (sur la Corniche de Casablanca) seront reconstituées toutes les conditions naturelles du milieu 4×4. «De la rampe de 7 mètres de hauteur, aux dunes de sable et en passant par des pierres, de l’argile et de la boue, ce parcours est l’occasion de démontrer les performances de franchissement de ces véhicules», avance-t-il.
Les organisateurs ne manquent pas non plus de rappeler que cette exhibition en plein air sera aussi le théâtre d’activités et d’animations tels qu’un parcours VTT et un autre spécifique pour les performances des Buggy. Au-delà des 4×4 de loisirs et authentiques tout-terrain, les quads, motos et jet-ski trouveront aussi leur place dans ce salon. De quoi combler les plus grands comme les petits, qui ne seront d’ailleurs pas en reste puisqu’un mini village, en guise d’aire de jeux «enfants», sera érigé non loin de l’espace principal du salon.
Mais à n’en pas douter, les 4×4 restent le pivot même de cette biennale, avec à la clé d’intéressantes perspectives commerciales.
Et pour cause, au-delà des nombreuses nouveautés qui y seront dévoilées et lancées (Ford Kuga, Kia Mohave, Mercedes GLK, Nissan Murano, Porsche Cayenne Diesel…), les importateurs en profiteront pour afficher des prix remisés, voire cassés! Il n’est d’ailleurs pas étonnant qu’un organisme de financement comme Sofac ait reconduit pour la deuxième édition consécutive son partenariat avec Auto-Loisirs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *